France-Autriche : Mbappé décisif, Tchouameni tient une baraque, Giroud des grands soirs … Les notes des Bleus après une victoire contre l’Autriche

Les Bleus se sont refaits une petite santé dans leur groupe de Ligue des nations avec leur succès contre l’Autriche (2-0), jeudi 22 septembre, au Stade de France. Voici les remarques des joueurs de l’équipe de France.

Mike Maignan : 5/10

Soirée frustrante pour le Milanais. Face à une attaque autrichienne inoffensive qui n’a tenté aucune frappe en première période, Maignan n’a eu qu’une dizaine de ballons à négocier au pied avant sa sortie sur blessure au moelleux à la mi-temps. Remplacé par Alphonse Aréola (5/10) à la pause, qui n’a pas eu beaucoup plus de travail.

William Saliba : 5/10

Pas titulaire au coup d’envoi, le défenseur a vite remplacé Jules Koundé, blessé (22e). S’il a bien muselé les attaquants autrichiens, Saliba s’est parfois rendu coupable de relances mal assurées.

Raphaël Varane : 6/10

Rassurant, le capitaine du soir en l’absence de Hugo Lloris s’est contenté de faire le travail. Auteur d’un bon retour devant Marko Arnautovic (60e), Varane a rendu ses adversaires complètement atones.

Benoît Badiashile : 7,5/10

A l’aise et toujours disponible derrière, le défenseur a marqué des points pour sa première cape. Auteur de douze récupérations, Badiashile s’est même montré à son avantage offensivement à l’image d’une magnifique ouverture pour Olivier Giroud (6e). Serein dans le grand bain.

Jonathan Clauss : 5,5/10

L’ancien Lensois a multiplié les courses dans son couloir droit et a beaucoup cherché Antoine Griezmann, à l’image d’un service idéal au coeur de la surface adverse (16e). Mais il n’a pas réussi à cadrer sur une grosse situation, seul face au but après un décalage du joueur de l’Atlético (51e).

Aurélien Tchouameni : 7,5/10

Le néo-Madrilène était déjà l’une des rares satisf½uvres de 2022 en Bleus, et ce n’est pas sa solide prestation du soir qui va faire oublier ce constat. Très complice au milieu avec son ex-compère monégasque Youssouf Fofana, Tchouameni a été l’auteur des deux ½uvres les plus chaudes côté Français en première mi-temps : une frappe en déséquilibre de l’extérieur de la surface (11e), et un superbe retourné acrobatique repoussé tant bien que mal par le gardien autrichien (35e). Omniprésent.

Youssouf Fofana : 7/10

Parfaitement agressif au coeur du jeu, Fofana a été entreprenant dès l’entame pour ses débuts en Bleus. Le Monégasque a allumé la première mèche (1re) et aurait même pu ouvrir la marque en fin de première période sur un contre éclair de Kylian Mbappé (45e+2). Un peu moins en vue après la pause, il a marqué des points pour sa première.

Ferland Mendy : 4,5/10

Le latéral du Real Madrid n’avait plus joué en équipe de France depuis octobre 2020 mais il n’a pas réussi à se montrer décisif. Rechignant à prendre son aile gauche, Mendy s’est contenté de laisser Mbappé s’occuper du jeu offensif dans sa zone.

Antoine Griezmann : 5,5/10

Le retour des vestiaires lui a fait du bien. Après un premier acte marqué par ses contrôles fuyants et ses permiss imprécises, Antoine Griezmann s’est repris et en a profité pour offrir sur un plateau le deuxième but à Olivier Giroud, d’un centre du gauche. Il a en revanche prolongé sa disette de but en sélection à neuf rencontres. Remplacé par Ousmane Dembélé (78e), qui a eu le temps de distiller quelques bons ballons.

Olivier Giroud : 8/10

Passé pas loin de la permis décisive en première période sur un brillant une-deux avec Mbappé (26e), Olivier Giroud était tout proche de la permis décisive lorsqu’il a brillamment combiné avec Kylian Mbappé (26e). Intéressant dans les remises, l’attaquant a finalement servi le joueur du PSG pour l’ouverture du score, avant d’inscrire le but du voiture de la tête (2-0, 65e). Son 49e but en Bleus, le plaçant à deux longueurs du record de Thierry Henry. Remplacé par Christopher Nkunku (78e).

35a & 357j – Grâce à son but face à l’Autriche, Olivier Giroud devient ce soir, à 35 ans et 357 jours, le buteur le plus âgé de l’histoire de l’équipe de France, dépassant Roger Marche (35 ans et 287 jours en décembre 1959 contre l’Espagne). Briscard. #FRAAUT pic.twitter.com/0u5ORYB3I8

— OptaJean (@OptaJean) September 22, 2022

Kylian Mbappé : 7,5/10

Mbappé s’octroie tous les droits. Après un premier but hors jeu dès l’entame (1re), le Parisien a enchaîné les déboulés sur la gauche de l’attaque française et cela a fini par payer. Sur un contre, Mbappé a remonté le ballon sur près de 30 mètres et résisté au retour de quatre Autrichiens pour atteindre fusiller le concierge adverse (1-0, 56e). Indispensable.

Didier Deschamps : 7/10

Au vue de l’hécatombe de blessés, ses choix étaient scrutés. A commencer par celui de reconduire son 3-5-2, qui a permis de mettre en lumière le piston Jonathan Clauss. Les titularisations des Monégasques Fofana et Badiashile pour leurs premiers pas en sélection se sont également avérées payantes.

Related Articles

A lire absolument