Monaco et Villeurbanne concèdent deux nouvelles défaites

Nouvelle soirée difficile pour le basket français. Comme lors de deux des trois dernières journées, Monaco et l’Asvel ont concédé deux défaites en Euroligue, jeudi 2 décembre. 

À Istanbul (Turquie) Monaco a même enchaîné une quatrième défaite en Euroligue, jeudi 2 décembre. Battue 96-86 par Fenerbahçe et Nando De Colo (15 points, 4 passes), les Monégasques continuent de sombrer au classement. Désormais 12e, les hommes de Zvezdan Mitrovic voient le top 8, synonyme de play-offs, s’éloigner. 

« C’est notre problème, tout le monde le sait: nous avons bien défendu 30-35 minutes et ensuite nous avons baissé le pied », a regretté l’entraîneur monténégrin en soulignant les 33 points encaissés dans le dernier quart-temps. Légère satisfaction pour a Roca Team, son meneur Mika James a signé une nouvelle grosse performance, en inscrivant 31 points, son meilleur total de points.

Sur le parquet de Munich (Allemagne), l’ASVEL a, elle aussi, connu une soirée compliquée. Alors que le club est toujours en proie aux absences, entre les blessés (Raymar Morgan, David Lighty) et les joueurs testés positifs au Covid-19 (Marcos Knight et Dylan Osetkowski), il s’est incliné en Allemagne (73-65). Devant au score à l’issue du premier quart-temps, les Français ont ensuite été dominé par les Bavarois. 

Le grand espoir du basket français Victor Wembanyama, a bien signé son retour après trois semaines d’absence en raison d’une fracture à un doigt mais n’a même pas disputé 14 minutes (pour 5 points et 3 rebonds). Antoine Diot, également convalescent, n’est pas entré jeu.

Pas de deuxième victoire d’affilée à l’extérieur pour nos Villeurbannais

Prochaine étape samedi à @FosProvenceBB en Betclic ELITE#LDLCASVEL #EuroLeague #EveryGameMatters pic.twitter.com/QgTk8q9G2l

— LDLC ASVEL (@LDLCASVEL) December 2, 2021

Avec un bilan encore positif de sept victoires pour six défaites, l’ASVEL reste à proximité des play-offs (9e). Jeudi prochain, les Rhônalpins se déplaceront chez les Basques de Baskonia Vitoria, antépénultièmes.

Related Articles

A lire absolument