les Bleues enchaînent un deuxième succès en dominant facilement la Slovénie

Et de deux sur deux pour les handballeuses tricolores ! Après leur succès en entrée de Mondial face à l’Angola (30-20), vendredi, les coéquipières de Béatrice Edwige ont été impériales, dimanche 5 décembre, face à la Slovénie (29-18).

Emmenées offensivement par Estelle Nze Minko (5/8) et Grâce Zaadi (4/5), élue MVP de la rencontre, les joueuses françaises signent une nouvelle victoire dans la compétition pour ce premier vrai test de la compétition. La grosse entame de match – et la bonne gestion – des championnes olympiques leur a épargné bien des frissons à Granollers (Espagne).

Victoire solide, pour leur deuxième match, des championnes olympiques face à la Slovénie. Avec soin du goal-average en prime.

18-29 #BleuetFier #Sheloveshandball #Spain2021 #SLOFRA pic.twitter.com/g6Spwc5yyP

— Equipes de France de Handball (@FRAHandball) December 5, 2021

Ce dimanche, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont construit leur succès dès le début de la partie. Pendant 13 minutes, elles ont été impériales en défense, n’encaissant pas le moindre but, tout en étant impressionnantes en attaque (6-0).

Agressives, notamment sur l’arrière slovène Ana Gros (qui évolue à Brest), les Bleues sont passées en mode muraille, avec notamment une Laura Glauser, infaillible dans ses buts. Dans le même temps, Grâce Zaadi profitait de remontées de balles ultra rapides en attaque pour gonfler l’addition. 20 minutes de haute volée (8-1) de la part des Françaises avant, logiquement, de baisser le pied avant la mi-temps (13-8). Un petit passage à vide sans conséquence.

De retour des vestiaires, Estelle Nze Minko et ses coéquipières sont reparties pied au plancher et ont géré parfaitement leur matelas. Dans les buts, Cléopatre Darleux a pris parfaitement le relais de Laura Glauser et a enchaîné les parades, de quoi décourager une bonne fois pour toutes Alja Varagic, tout de même meilleure buteuse de la rencontre (6/13), et sa bande. Seule ombre au tableau : la blessure de Laura Flippes, victime d’une entorse dont la gravité reste à établir.

« C’est positif mais on peut encore faire nettement mieux »

Olivier Krumbholz

sélectionneur de l’équipe de France féminine de handball

Peu après la rencontre, le sélectionneur s’est montré satisfait au micro de beIN Sports mais a pointé déjà, en perfectionniste, les points à améliorer : « On a été très présents dans les duels dès le début de match, très solides derrière et on a trouvé des solutions dans la remontée de balle. Pour ce qui est de l’attaque placée, cela reste à améliorer, on a raté des situations et il faut absolument corriger le tir pour les prochaines rencontres (…) 29 buts inscrits, 30 face à l’Angola, c’est bien mais il faut travailler pour faire mieux. Les Slovènes sont un peu revenues sans jamais nous inquiéter plus que cela. Mais c’est bien, on a retrouvé de la stabilité défensive. »

⭐ #HandAction
Olivier Krumbholz : « Il faut absolument soigner le tir » pic.twitter.com/VzGbUtlMRb

— beIN SPORTS (@beinsports_FR) December 5, 2021

Related Articles

A lire absolument