les Bleues bousculées mais victorieuses face à des Galloises compétitives

Après trois rencontres peu disputées, où les Bleues s’étaient imposées face à l’Estonie (11-0) et au Kazakhstan par deux fois (5-0 et 6-0), les joueuses de Corinne Diacre ont rencontré plus d’adversité face au pays de Galles, mardi 30 novembre, au stade du Roudourou de Guingamp (2-0). Kadidiatou Diani avait ouvert le score, avant que Selma Bacha ne mette les Tricolores à l’abri en toute fin de rencontre. 

L’équipe de France prend une belle option sur la qualification pour la Coupe du monde 2023. Face à une équipe compétitive du pays de Galles, les Bleues ont eu plus de mal à atteindre la surface adverse que lors de leurs précédentes rencontres. Elles ont multiplié les centres pour déstabiliser le bloc gallois sans se procurer beaucoup d’occasions franches. Finalement, Kadidiatou Diani a concrétisé la domination et la possession françaises juste avant la mi-temps, après un débordement et un grand pont de Delphine Cascarino, dans tous les bons coups mardi soir.

Les joueuses de Corinne Diacre ont mis du temps à se mettre à l’abri et paradoxalement, elles ont été davantage mises en danger alors qu’elles étaient en supériorité numérique, après l’expulsion de Kayleigh Green à la 70e minute. Les Galloises ont même trouvé le poteau à la 90e minute mais Selma Bacha a mis fin à leurs espoirs de match nul sur le contre qui a suivi, en inscrivant son premier but avec les Bleues d’une superbe frappe en pleine lucarne depuis l’extérieur de la surface adverse.

C’est terminé ! Victoire de l’Equipe de France ! (2-0)
⚽ Kadidiatou Diani @kady944
⚽️ Selma Bacha @BachaSelma #FRAPDG #FiersdetreBleues
@laura_pestel pic.twitter.com/fcZWmInN8s

— Equipe de France ⭐⭐ (@equipedefrance) November 30, 2021

Cette victoire face aux Galloises était un bon test pour les Tricolores : « On a pu développer une autre facette du jeu de l’équipe de France, en contre-attaques, alors que sur les derniers matchs on jouait plutôt en attaques placées face à des défenses basses », a souligné Corinne Diacre à l’issue de la rencontre. Cette adversité leur permet également de mieux se préparer pour leurs prochaines échéances, en 2022 : « Ça a été un adversaire plus costaud que d’habitude, ça nous met en condition pour l’Euro », a déclaré Kadidiatou Diani. 

Grâce à ce succès, les Françaises prennent surtout cinq points d’avance sur leur adversaire du jour au classement du groupe I. Elles concluent également leur année 2021 avec une dixième victoire en onze rencontres (une seule défaite face aux Etats-Unis, 2-0). 

Related Articles

A lire absolument