fin de série pour Rennes, le bijou de Gerson pour l’OM, le PSG muet… ce qu’il faut retenir de la fin de la 16e journée

Mercredi soir, après une avalanche de buts pour lancer la 16e journée, c’est vers le haut du tableau de Ligue 1 qu’il fallait regarder. Paris a d’abord signé un triste 0-0. Un match nul qui ne met pas en danger la première place parisienne, les hommes de Pochettino étant bien loin devant Marseille. Grâce à Gerson, l’OM s’est imposé à la Beaujoire et dérobe la place de dauphin à Rennes. Les Bretons ont concédé une défaite à domicile. La première depuis un certain temps…

La fin de série : Rennes chute 

Ça n’était plus arrivé depuis le 19 septembre dernier. Après une série de treize matchs sans défaite, Coupe d’Europe et Ligue 1 confondues, le Stade rennais a perdu ce soir (1-2). Pourtant, ce sont des Lillois d’habitude peu inspirés à l’extérieur qui ont réussi ce coup de force. En huit journées, ils n’avaient remporté qu’un seul match hors de leurs bases. C’est désormais de l’histoire ancienne. Xeka (31e) puis Sanches (45e) ont permis aux Dogues de l’emporter malgré la réduction du score tardive de Rennes.

Yohann Magnin célèbre son but face à Lens, le mercredi 1er décembre 2021. (JEFF PACHOUD / AFP)

La belle histoire : Yohann Magnin signe son retour avec Clermont

Il était sorti sur blessure, victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, dans l’anonymat de la Ligue 2 et de ses stades vides en avril dernier. Remplaçant le week-end dernier à Reims, Yohann Magnin faisait son retour dans la peau d’un titulaire ce soir face à Lens. Comme un symbole, c’est lui qui a inscrit le but de l’égalisation à la 40e (1-1). Un but célébré comme il se doit par l’enfant du club. Au final, Clermont concède le match nul (2-2).

Le but : Gerson do Brasil 

Contrôle orienté, demi-tour sur place et grosse volée du gauche : Gerson is back. Son arrivée cet été sur la planète Mars’ pour 20 millions avait laissé augurer les plus belles choses. Un Brésilien, technique et repéré par Pablo Longoria, le cocktail avait de quoi séduire. Sur le papier au moins. Dans les faits, le Brésilien peine à convaincre, avec un seul but en quatorze matchs jusqu’alors. Face à Nantes, en plus de son activité dans le jeu, il s’est signalé avec un superbe but. Suffisant pour offrir la victoire à l’OM. Et s’offrir un peu de crédit auprès des supporters.

⏱ 30′ | #FCNOM 0️⃣-1️⃣

OH L’ENCHAINEMENT DE GERSON !

L’OM ouvre le score ! pic.twitter.com/tzXL6R3U2A

— Olympique de Marseille (@OM_Officiel) December 1, 2021
La stat : Paris muet au Parc pour la première fois de la saison

Brillants par intermittence depuis le début de la saison, les Parisiens sont restés muets ce soir face à Nice. C’est la première fois de la saison que les hommes de Pochettino ne marquent pas lors d’un match à domicile. Il faut remonter à la saison dernière pour trouver trace d’une telle statistique. C’était lors d’une défaite concédée à domicile (0-1), face au LOSC d’un certain Christophe Galtier…

Le couac : Lyon chute à domicile

Invaincus depuis le début de la saison dans leur antre du Groupama Stadium, les Lyonnais ont été surpris par Reims. Les Rémois avaient pris l’avantage grâce à Faes (56e), mais Toko Ekambi permettait à l’OL de ne pas trop douter en égalisant dix minutes plus tard. C’est finalement Ekitike, bien aidé par un Lopes peu inspiré, qui a donné la victoire aux siens dans les arrêts de jeu (1-2).

Related Articles

A lire absolument