Cristiano Ronaldo passe la barre des 800 buts en carrière et donne de l’air à Manchester United, victorieux face à Arsenal

Il est inoxydable. À désormais 36 ans, l’attaquant portugais continue de marquer les esprits. Auteur d’un doublé, jeudi 2 décembre, face à Arsenal, il a signé ses 800e et 801e buts en carrière et permet à Manchester United de recoller au groupe des poursuivants grâce à sa victoire, lors de la 14e journée de Premier League.

Avec 21 points, les Red Devils ne sont toujours que 7e au classement, mais ils n’ont que 3 points de retard sur le 4e, West Ham, qui est le dernier qualifié virtuel pour la Ligue des champions. Ce revers est, en revanche, un coup d’arrêt pour Arsenal (5e, 23 pts) et un deuxième revers contre un rival, après le 4-0 infligé par Liverpool.

Le match, hormis le doublé du Portugais, a connu son lot de rebondissement et aura certainement été très instructif, en bien comme en mal pour Ralf Rangnick, présent dans les tribunes mais qui va maintenant prendre l’équipe en main.

L’ouverture du score restera ainsi dans les annales comme l’un des buts les plus curieux jamais accordés en Premier League. Sur un corner, Fred a marché sur le talon de David De Gea qui s’est écroulé et le ballon, dégagé, est revenu à Emile Smith-Rowe, à l’entrée de la surface, qui a adressé une frappe assez molle mais qui a fini au fond des filets (0-1, 13e).

GOAL Man Utd 0-1 Arsenal (13 mins)

Emile Smith-Rowe volleys Arsenal ahead from the edge of the box. David De Gea went down in the build-up, but after a VAR review, the goal has been awarded.#MUNARS

— Premier League (@premierleague) December 2, 2021

Ce coup de pouce du destin a malheureusement eu pour effet de faire totalement déjouer les Gunners qui, comme déjà vu bien trop souvent sous Mikel Arteta, ont essayé de gérer pendant 77 minutes plutôt que d’enfoncer le clou.

Les Red Devils en ont profité pour se remettre en selle et ont été récompensés juste avant la pause quand une passe subtile de Jadon Sancho pour Fred a éliminé trois joueurs dans la surface avant que le Brésilien ne transmette à Bruno Fernandes qui a égalisé du plat du pied (1-1, 44e).

Après une seconde période inégale mais vivante, Manchester United a eu le denier mot grâce à son homme providentiel, Cristiano Ronaldo. 

D’abord à la réception d’un centre parfait de Marcus Rashford à ras de terre, pour marquer du plat du pied (2-1, 52e), il a ensuite transformé un penalty obtenu par Fred, plein centre (3-2, 70e). Entre temps, Martin Oodegard, fautif sur le penalty décisif, avait égalisé à 2-2, d’un beau plat du pied placé (54e).

Related Articles

A lire absolument