VIDEO. Un scandale de racisme secoue le Royaume-Uni et le monde du cricket

Publié le 18/11/2021 15:30

Mis à jour le 18/11/2021 15:32

BRUT

Article rédigé par

Ce racisme, le joueur anglais d’origine pakistanaise Azeem Rafiq l’a subi, et il l’a dénoncé devant une commission parlementaire…

« Ma femme a vécu une grossesse très difficile. À cette période, certains dirigeants du club m’ont traité de manière inhumaine. Ça ne leur a rien fait qu’un jour, alors que je m’entraînais, je reçoive un coup de téléphone pour me dire que le cœur du bébé ne battait pas. » Voilà le témoignage du joueur de criquet Azeem Rafiq dénonçant le racisme et les discriminations qu’il a subis au Yorkshire County Cricket Club, lors d’une commission parlementaire au Royaume-Uni.

Né au Pakistan, Azeem Rafiq immigre en Angleterre en 2001. Il évolue au sein du Yorkshire County Cricket Club et joue pour l’équipe nationale des moins de 15 ans et devient même capitaine des moins de 17 ans. En 2020, il accuse le Yorkshire County Cricket Club de discrimination directe et de harcèlement. Le club s’excuse auprès de Rafiq, mais nie les accusations de racisme. « Assez rapidement, les autres personnes d’origine asiatique et moi, on nous disait des choses comme « Vous, asseyez-vous là-bas, près des toilettes » ou « laveurs d’éléphants ». Le mot « paki » était utilisé constamment. C’étaient des comportements qui étaient acceptés par les dirigeants. Et personne n’y a jamais mis un terme », déplore-t-il.

Il explique que tous les joueurs racisés ont subi des discriminations et il accuse Jack Brooks, un membre de son équipe, d’avoir donné un surnom raciste à Cheteshwar Pujara. Jack Brooks n’a pas encore répondu à ces accusations. Azeem Rafiq dénonce également Gary Ballance, capitaine de l’équipe à l’époque, avec qui il avait auparavant de bonnes relations. Gary Ballance indique alors qu’il regrette ses propos racistes et n’a pas eu conscience de blesser Azeem Rafiq.

Quand Azeem Rafiq a commencé à se plaindre de ce racisme, on lui a dit qu’il était « difficile ». En 2017, Azeem Rafiq perd son fils à la naissance à l’issue d’une grossesse difficile. Il décide alors de quitter le club quelques mois avant la fin de son contrat.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Related Articles

A lire absolument