une grande répétition pour le Qatar à moins d’un an de la Coupe du monde

La Coupe arabe de football débute mardi 30 novembre au Qatar avec la participation de seize équipes, une mini-répétition générale du Mondial 2022 qui se jouera dans ce pays. Le tournoi se déroulera dans six des huit stades qui accueilleront les matchs de la Coupe du monde en 2022, avec une finale prévue le jour de la fête nationale, le 18 décembre, un an jour pour jour avant la finale du Mondial. La précédente édition, qui a eu lieu en 2012 en Arabie saoudite, avait vu la victoire du Maroc.

La sélection nationale est arrivée ce dimanche à Doha au Qatar, où elle doit disputer la Coupe Arabe [email protected] qui conduira les faucons verts pour ce tournoi, alignera une sélection des moins de 23 ans. pic.twitter.com/IuQgMdcniE

— Fédération Saoudienne de Football (@SaudiFF_fr) November 28, 2021

Neuf équipes (Qatar, Algérie, Egypte, Irak, Maroc, Arabie saoudite, Syrie, Tunisie et Emirats arabes unis) se sont qualifiées grâce à leur rang au classement mondial de la Fifa. Les sept autres ont joué des barrages à Doha pour s’assurer une place dans le tournoi. C’est la première fois depuis neuf ans que cette coupe a lieu. Des problèmes de calendrier avaient principalement empêché la tenue dans les temps de cette compétition censée se dérouler tous les quatre ans. Il s’agit en outre de la première Coupe arabe à se tenir sous l’égide de la FIFA, la Fédération internationale de football, même si la plupart des équipes n’ont pas pu faire appel à leurs meilleurs éléments.

Le comité organisateur du Qatar s’emploiera lui à démontrer son aptitude à organiser le Mondial, l’un des événements sportifs les plus attendus de la planète. Mardi, la rencontre Qatar-Bahreïn se tiendra au stade Al-Bayt, le second plus grand parmi les six stades en terme de capacité (60.000 places). Trois autres matchs (Tunisie-Mauritanie, Irak-Oman, Syrie-Emirats arabes unis) auront lieu dans trois autres stades le même jour.

Les supporters devront être munis, outre de leur billet pour le match, de la « Hayya Card », pour accéder au stade et seules les personnes doublement vaccinées pourront se la procurer, dans un souci de lutter contre le Covid-19. Les transports seront entre autres gratuits pour les détenteurs de cette « Hayya Card ». Au Stade Al-Bayt, construit sous forme d’une énorme tente arabe, se déroulera la cérémonie d’ouverture de la Coupe arabe. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, y a été invité.

A un an du Mondial qui aura lieu pour la première fois dans un pays arabe, le comité organisateur est engagé dans une course contre la montre pour achever les préparatifs. L’état gazier du Golfe espère accueillir plus d’un million de supporters et démentir ses contempteurs, fort de l’expérience d’autres compétitions internationales, du football au tennis en passant par la Formule 1, dont le premier GP a eu lieu le 21 novembre dernier. Ce gigantesque rassemblement, avec ses centaines de milliers de fans, est de loin le plus grand défi de cette péninsule désertique de 2,7 millions d’habitants où ferveur et esprit de fête populaire sont rarement au rendez-vous.

Related Articles

A lire absolument