trois choses à savoir sur Matthis Lebel, le novice sélectionné par Fabien Galthié dans le XV de France

Cette fois c’est la bonne pour Matthis Lebel. Appelé par Fabien Galthié en novembre 2020 dans le groupe de 31 joueurs, il n’avait pas été retenu contre l’Italie. Ce coup-ci, le sélectionneur a décidé de le titulariser, vendredi 12 novembre, pour le test-match face à la Géorgie dimanche 14 novembre. A 22 ans, il va revêtir le maillot bleu pour la première fois. Voici trois choses à savoir sur le petit nouveau du XV de France.

Un Bleu venu de la Ville rose

Matthis Lebel, c’est l’ascension fulgurante d’un (presque) enfant du Stade toulousain. Après avoir commencé le rugby au club de Lombez-Samatan, dont son père Mickaël a été capitaine, il rejoint le stade Toulousain en 2014, à l’âge de 15 ans. Il y effectue ses classes, et intègre le groupe pro en 2018. Au terme de sa première saison pro, conclue par le bouclier de Brennus, il joue sept rencontres et marque trois essais. La saison suivante, il devient essentiel.

Profitant des blessures d’Arthur Bonneval, de Yohann Huget et de Cheslin Kolbe, il devient titulaire. Il termine sa saison avec les titres de champion de France et d’Europe et finit meilleur marqueur de son équipe avec 15 essais. Remarquable par ses appuis et sa vitesse, il est récompensé avec le prix du « plus bel essai du Top 14 » lors des Nuits du rugby 2021.

#NuitDuRugby
PLUS BEL ESSAI

Vous avez été très nombreux à voter pour désigner le plus bel essai de la saison !
On vous laisse découvrir cette merveille signée Matthis Lebel avec le @StadeToulousain

En association avec @LandRover pic.twitter.com/VhWym3kXhR

— TOP 14 Rugby (@top14rugby) September 27, 2021

Double champion du monde U20

Matthis Lebel a beau honorer sa première sélection avec le XV de France dimanche, il connaît déjà bien le maillot frappé du coq. Il l’a porté à partir de 2017, quand il rejoint l’équipe de France des moins de 18 ans. Il n’y restera qu’une saison, le temps de gagner le championnat d’Europe après une finale remportée face  la Géorgie. Déjà. L’année suivante, il rejoint les moins de 20 ans, et la génération dorée des Gros, Bamba et autres Ntamack. Avec elle, il est champion du monde à deux reprises, en 2018 et 2019. Avant de finalement passer aujourd’hui dans la cour des grands. « Matthis a gagné son droit de mettre le maillot », a simplement indiqué Fabien Galthié vendredi lors de l’annonce de l’équipe.

Il connaît bien le Centra national de rugby de Marcoussis, mais va découvrir le plus haut niveau avec le XV de France. Avec l’envie de se faire sa place parmi les Damian Penaud, Gabin Villière, Teddy Thomas ou Vincent Rattez. La tâche ne s’annonce pas aisée, mais pas non plus insurmontable tant le joueur du Stade Toulousain fait preuve de précocité.

pic.twitter.com/NgQcpfjxsa

— lebel matthis (@lebel_matthis) November 12, 2021

Une forte amitié avec Romain Ntamack

La précocité, c’est l’une des caractéristiques qu’il partage avec son ami de toujours aujourd’hui joueur du XV de France, Romain Ntamack. Dans un entretien croisé accordé à L’Equipe, Matthis Lebel a d’ailleurs raconté que c’est le père de Romain, l’ex-international Emile Ntamack, qui l’a fait rentrer au Stade Toulousain. Il avait suivi le jeune Matthis lors de plusieurs tournois et, certain de son potentiel, avait convaincu Mickaël Lebel de laisser son fils effectuer des détection avec les Rouges et Noirs.

Matthis Lebel célèbre avec Romain Ntamack après le match de Champions Cup entre La Rochelle et Toulouse le 22 mai 2021, au stade de Twickenham, à Londre (MI NEWS / NURPHOTO)

C’est parmi les jeunes du Stade qu’il se lie d’amitié avec Romain Ntamack. Les deux champions en devenir gravissent les catégories ensemble, en club et en sélection, et développent une relation fusionnelle qui se traduit sur le terrain.

Toulouse enfonce le clou !

1er essai de la saison pour Matthis Lebel suite à un magnifique jeu au pied de Romain Ntamack, et ça fait 34 à 3 pour le Stade Toulousain après transformation #STRCT pic.twitter.com/qfZIyPUknL

— Canal Rugby Club (@CanalRugbyClub) September 12, 2021

Les deux Toulousains partagent leur chambre à Marcoussis. Et auront l’occasion dimanche de partager pour la première fois une sélection avec le XV de France, avec l’espoir de continuer à gagner ensemble.

Related Articles

A lire absolument