Ouverture des pistes de ski à Val Thorens

3 230 mètres d’altitude, Val Thorens en Savoie, est la station la plus haute d’Europe. Située au cœur des 600 km de pistes du domaine skiable des 3 Vallées, elle accueille aujourd’hui ses premiers skieurs. « On a vraiment constaté sur les réservations qu’il y a une vraie volonté des gens de se retrouver en groupe, entre amis, en famille pour l’hiver. Et on a hâte qu’ils reviennent ! »

Et pour attirer les jeunes, après une saison difficile due au Covid-19, le directeur de Val Thorens, Vincent Lalanne propose pour les moins de 30 ans des forfaits 30% moins chers (forfaits 3 Vallées et Val Thorens).

Si pour l’heure, le masque est obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques des stations françaises, le pass sanitaire ne le deviendra que si la situation épidémique se dégrade au niveau national. « Ce dont on a besoin ce sont de vraies règles et de règles claires. Que ce soit pour le personnel comme pour les visiteurs, et puis après on fera avec », commente Vincent Lalanne.

Pour cette saison, Val Thorens propose pour les moins de 30 ans des forfaits 30% moins chers (forfaits 3 Vallées et Val Thorens). (C.DUCRUET / OT VAL THORENS)

Avec l’arrêt des remontées mécaniques l’hiver dernier, les amateurs de glisse ont redécouvert le ski de randonnée. Signe que cette activité cartonne, Val Thorens ouvre pour eux toute une zone de free rando sécurisée.

« On a d’autres activités de découvertes, grâce à notre nouvelle patinoire extérieure, on propose du fat bike, ces fameux vélos électriques qui ont des grosses roues qui permettent de rouler sur la neige. On peut faire du parapente, survoler des espaces enneigés et côtoyer des sommets, c’est juste magique ! »

Inaugurées l’an dernier, les balades en dameuses connaissent un franc succès à Val Thorens, en Savoie. (CYRIL CATTIN / OT VAL THORENS)

Mises en place l’an dernier, les balades en dameuses connaissent aussi un beau succès ! « On emmène les gens avec un dameur. C’est un peu le ‘Vis ma vie’ du service des pistes, et le responsable vous explique à la fois son métier, la nature, les gens adorent », ajoute le responsable.

Pour vivre 45 minutes de glisse extra fun à plus de 30 km/h, on dévale la plus longue piste de luge de France : la Cosmojet. Une descente de 6 km, accessible à partir de 5 ans (17,30 euros). Départ à 3 000 mètres au pied du glacier de Péclet. Au menu, vrilles et virages en épingle. « Quand vous la faites en nocturne, on vous équipe avec une petite lampe frontale », précise Vincent Lalanne.

A Val Thorens, on en compte deux. « On vole avec nos skis, accrochés à un câble. C’est très spectaculaire. » L’occasion d’apercevoir des bouquetins et des aigles (gypaète barbus).  

Autre tendance : la glisse gastronomique. Avec le froid en altitude, on brûle beaucoup de calories, raison de plus pour s’offrir une raclette, de bonnes tranches de Beaufort et de la charcuterie savoyarde.

« Vous avez plein de petits restaurants avec des chefs très sympas qui travaillent des produits frais, des produits du terroir, avec des cartes qui sont plus réduites et qui garantissent la fraîcheur, la provenance, la traçabilité, ça c’est vraiment une tendance lourde qui a été accentuée par le Covid. »
Une adresse à retenir : l’Auberge des Balcons pour sa tartiflette et son « savoyard burger » garni de fromage à raclette (plats de 15 à 35 euros).

SITE DE L’OFFICE DE TOURISME DE VAL THORENS  

Related Articles

A lire absolument