nouveau format de match, première pour Hugo Gaston, Carlos Alcaraz en leader… Cinq choses à savoir sur l’édition 2021

La génération dorée du tennis mondial est à l’honneur. Le Next Gen ATP Finals fait son retour à Milan du mardi 9 au samedi 13 novembre, quelques jours seulement après le Masters 1000 de Paris-Bercy et un peu avant le Masters de Turin. Après une édition 2020 annulée en raison du contexte sanitaire, le tournoi fait son retour en 2021 avec la première de Hugo Gaston, le forfait de Jannik Sinner… Voici les cinq choses savoir sur l’édition 2021.

Next Gen ATP Finals, le tournoi des meilleurs espoirs

Lancée en 2017, cette compétition récompense les huit meilleurs joueurs de l’année âgés de moins de 22 ans. Il se joue en fin de saison sur terrain dur et en intérieur. Si le Next Gen ATP Final est une compétition au statut profesionnel, elle n’attribue en revanche aucun point ATP. Les victoires remportées dans cette compétition ne rapportent aucun point aux joueurs au classement ATP.

This is the future. This is the [email protected] #NextGenATPFinals pic.twitter.com/AeGZ8Y1YOI

— Next Gen ATP Finals (@nextgenfinals) November 8, 2021
Sinner et Auger-Aliassime forfaits, Alcaraz, Korda, Musetti et Nakashima parmi les attractions

Tenant du titre de la compétition et demi-finaliste au tournoi de Vienne en octobre, Jannik Sinner ne sera pas au rendez-vous pour cette quatrième édition. Le numéro dix mondial, meilleur joueur de cette génération, a déclaré forfait, tout comme Félix Auger-Aliassime (11e) et Jenson Brooksby (56e). Malgré ces absences, du beau monde est attendu à Milan comme l’Espagnol Carlos Alcaraz (32e mondial, battu par Gaston à Bercy), Sebastian Korda (39e à l’ATP), l’Italien Lorenzo Musetti (58e mondial et 8e de finaliste à Roland-Garros cette année) l’espoir américain Brandon Nakashima (63e). 

FOUR @ATPChallenger titles this year for Holger Rune

He prevails in Bergamo with a 7-5, 7-6(6) win over [email protected] #NextGenATPFinals pic.twitter.com/Fap5N9o5eC

— Next Gen ATP Finals (@nextgenfinals) November 7, 2021
Hugo Gaston, deuxième Français à disputer le tournoi

Jannik Sinner, son parcours pourrait bien inspirer Hugo Gaston. Car en 2019, le Transalpin avait été invité sur ce tournoi avant de le remporter. Et cette année, grâce à sa place de quart de finaliste à Bercy, le Français a reçu cette invitation, généralement dévolue à un Italien puisque l’épreuve se déroule à Milan. Il succède ainsi à un autre Ugo, Humbert, premier Tricolore à avoir participé à cette compétition en 2019. Il avait été battu dans deux de ses trois matchs de poules.

Ugo Humbert et Hugo Gaston, les destins semblent mêlés puisque le Toulousain de 21 ans, qui défie l’Américain Sebastian Korda mardi à partir de 19h30, pourrait éventuellement entrevoir une convocation en équipe de France pour la Coupe Davis en Autriche (du 25 au 27 novembre). Afin de remplacer Ugo Humbert, forfait pour la fin de la saison.

The field is set

@HugoGaston7 qualifies for the @intesasanpaolo #NextGenATPFinals.

See you in Milan pic.twitter.com/HQrx4NQ2a5

— Next Gen ATP Finals (@nextgenfinals) November 5, 2021

Next Gen, tremplin pour les stars de demain

Depuis sa création en 2017, les anciens participants du Masters Next Gen ont brillé sur la scène mondiale, passant de jeunes promettteurs à joueurs confirmés, notamment en Grand Chelem. Daniil Medvedev, demi-finaliste de cette épreuve en 2017, illustre parfaitement cet exemple (actuellement au deuxième rang du classement ATP et vainqueur notamment de l’US Open 2021), tout comme Stefanos Tsitsipás, vainqueur du Next Gen en 2018 et finaliste à Roland Garros l’été dernier (4e joueur au classement ATP). Alexander Zverev, aujourd’hui 3e mondial, a déclaré forfait pour le Next Gen les deux années (2017, 2018) où il était le n°1 de cette génération. Un avenir similaire pour Hugo Gaston et Jannik Sinner ?

Ready for the challenge! @intesasanpaolo #NextGenATPFinals pic.twitter.com/V03yCvOmTl

— Next Gen ATP Finals (@nextgenfinals) November 4, 2021

Des règles exprimentées avec des sets en 4 jeux gagnants, aucun juge de ligne…

Le Masters Next Gen a la particularité d’innover en termes de règles de jeu, pour tenter des expérimentations. Parmi elles, les sets se disputent en quatre jeux gagnants avec un tie-break à 3-3 et un point décisif à 40-40. Un service let n’est pas à rejouer, les juges de ligne sont remplacés par la technologie hawk-eye et l’échauffement est réduit à cinq minutes. Les joueurs, qui n’ont le droit qu’à une seule intervention médicale par match, peuvent en revanche être coachés par leur entraîneur à des moments bien précis de la partie. 

Related Articles

A lire absolument