Manchester City réaffirme sa domination face à son rival Manchester United

Manchester is blue ! Alors que leur dernière victoire face aux Red Devils en Premier League remontait à avril 2019, les joueurs de Manchester City ont réussi à s’imposer samedi 6 novembre sur un score de 2 à 0 face aux Mancuniens et à l’occasion de la 11e journée du championnat anglais. Battu à domicile sur un contre-son-camp d’Eric Bailly et un but de Bernardo Silva, Manchester United a subi tout au long de la partie.

Après leur surpenante défaite face à Crystal Palace (0-2), les joueurs de Manchester City avaient visiblement à coeur de repartir du bon pied face à leur voisin. Mettant la pression dès le coup d’envoi, les Skyblues ont envoyé des vagues successives sur les cages de David De Gea. Stratégie payante, puisqu’à la 7e minute un centre au premier poteau de Cancelo poussait Bailly au contre-son-camp. Même si la lumière n’est venue qu’une deuxième fois sous la forme d’un but de Bernarndo Silva (45e), le score aurait pu être plus lourd tant Manchester City a multiplié les attaques au cours de la partie, notamment en première période.

Victoire dans le derby

#ManCity | https://t.co/SJnW6B3eXk pic.twitter.com/LfZqkxyHex

— Manchester City (@ManCityFra) November 6, 2021

De Bruyne et ses coéquipiers ont fait preuve d’une grande mobilité pour n’avoir de cesse d’offrir des possibilités et de faire vivre le ballon. Sans être décisif, le Belge a livré une copie de bonne facture. Placé en faux numéro neuf, il a beaucoup dézoné pour venir chercher les balles et orienter le jeu de son équipe. Avec près de 68% de possession, Manchester City a étouffé son adversaire avec son pressing efficace et a affiché une vraie maîtrise tout au long du derby.

La victoire 3 à 0 sur la pelouse de Tottenham n’aura été qu’un trompe-l’oeil. Face à Manchester City, les joueurs d’Ole Gunnar Solskjær sont retombés dans leurs travers. Peu de mouvements, des relances peu précises et l’impression d’une organisation quasi-inexistante. Sevrés de ballons, les Red Devils ont tenté de résister tant bien que mal aux assauts des joueurs de Guardiola. Mais avec seulement un tir cadré, et malgré les entrées de Sancho (46e), Rashford (67e) et Van de Beek (80e), ils n’ont pas réussi à se montrer menaçants devant les buts d’Ederson. Auteur d’un doublé face à l’Atalanta en Ligue des Champions mercredi 2 novembre, Cristiano Ronaldo n’aura cette fois pas endossé le costume de sauveur.

Après-midi difficile pour Harry Maguire et Manchester United face à Manchester City (0-2), le 6 novembre 2021 à Old Trafford. (OLI SCARFF / AFP)

Mais c’est sans doute en défense que Manchester United aura été le plus inquiètant. Dans un système à trois défenseurs centraux en première période et à deux après la pause, Maguire et les siens ont semblé sur un fil à chaque accélération de leurs adversaires. Luke Shaw, sorti sur blessure à la 73e, a semblé particulièrement en difficulté sur son couloir gauche.

Avec cette victoire, Manchester City passe provisoirement devant Liverpool et prend la deuxième place avec 25 points, deux longueurs derrière Chelsea. Manchester United conserve pour le moment sa deuxième place, en attendant les résultats de ce week-end.

Related Articles

A lire absolument