Lewis Hamilton en pole position de la course sprint, Pierre Gasly partira cinquième

Les qualifications du Grand Prix du Brésil ont livré leurs premiers enseignements vendredi. Pénalisé plus tôt dans la journée pour un dépassement du quota de changements de moteurs autorisés, Lewis Hamilton n’a pas paru contrarié, puisque le Britannique s’est imposé lors des qualifications de la course sprint et partira en pole position samedi, sur le circuit d’Interlagos à Sao Paulo.

« Ca fait tellement longtemps que c’est comme si c’était la première fois », s’est exclamé le septuple champion du monde de 36 ans, qui n’avait plus été le plus rapide sur un tour depuis le GP de Hongrie début août, avant la trêve estivale. Une éternité pour un spécialiste de l’exercice. Regardant déjà vers dimanche, quand cela comptera vraiment, le Britannique promet de « tout donner », pénalité ou pas.

Il n’a pas le choix : il lui faut impérativement empêcher Max Verstappen (Red Bull) de creuser l’écart au classement des pilotes au-delà de la barre des 25 points, ce qui le mettrait à l’abri d’un abandon.

Le Néerlandais, son rival au championnat du monde avec 19 points d’avance à quatre courses de l’issue, l’accompagnera en première ligne. Mais rien n’est joué pour la grille de départ du Grand Prix dimanche, qui sera déterminée par les résultats de la course sprint samedi à 16h30 (20h30 en France).

« Il faut parfois être réaliste, on n’en avait pas beaucoup plus sous le pied », admet-il. « Mais le plus important, c’est dimanche », rappelle le pilote Red Bull, qui chasse son premier titre mondial à 24 ans. « La météo sera complétement différente, il fera beaucoup plus chaud, et ça modifiera le comportement des monoplaces », a priori au désavantage des Flèches d’argent.

Derrière le Néerlandais, Valtteri Bottas (Mercedes), Sergio Perez (Red Bull) et le Français Pierre Gasly (Alpha-Tauri) suivront. « Je suis vraiment très heureux, je dois dire, s’est félicité le Français. Les essais libres 1 ont été difficiles pour moi, j’avais encore des difficultés en qualifications, mais, à chaque fois que je suis sorti, je suis parvenu à trouver un petit plus en jouant avec tout ce qu’on peut modifier dans la voiture. Normalement, je ne suis pas aussi content de moi mais c’était un tour incroyable et j’en suis très heureux ». L’autre Français, Esteban Ocon (Alpine), partira 11e. 

Q3 CLASSIFICATION

A solid session for @LewisHamilton #BrazilGP #F1 pic.twitter.com/tjcphP00Y9

— Formula 1 (@F1) November 12, 2021

Related Articles

A lire absolument