les instances sportives françaises s’engagent

Plusieurs sports, mais une même cause. A l’occasion de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, plusieurs fédérations et instances françaises se sont mobilisées pour apporter leur pierre à l’édifice.

La Ligue de football professionnel a lancé une démarche participative, en collaboration avec l’association Solidarité Femmes et soutenue par le ministère chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances : #UnMurPourElles. Dans ce cadre, les clubs de Ligue 1, de Ligue 2 et l’ensemble des associations partenaires de la LFP on été invités à se prendre en photo en train de former un mur, comme pour défendre sur un coup franc.

#UnMurPourElles

La LFP et les clubs de @Ligue1UberEats et @Ligue2BKT se mobilisent contre les violences faites aux femmes

pic.twitter.com/cBPw8rl0DV

— MHSC (@MontpellierHSC) November 25, 2021

L’ensemble de ces photos va ensuite être réuni pour former « un mur infini contre les violences faites aux femmes » et « montrer aux femmes victimes de violences qu’elles ne sont pas seules ». 

Du côté de l’ovalie, la Fédération française de rugby a également lancé sa campagne de sensibilisation. Pour cela, elle a fait appel à ses internationaux, actuels et anciens. En vidéo, Charles Ollivon, Romain Ntamack ou encore Vincent Clerc appellent à ne jamais accepter ou fermer les yeux sur ce type de violences.

En cette Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le rugby se mobilise pour lutter contre les #violencesfaitesauxfemmes https://t.co/PkoV2CQ0ae#25novembre pic.twitter.com/Bd8aKA9YGG

— France Rugby (@FranceRugby) November 25, 2021

La Fédération française de hockey s’est quant à elle fendue d’un tweet pour exprimer son engagement concernant cette journée et pour rappeler qu’elle continuait son travail de prévention. Le but de toutes ces démarches est de promouvoir le 3919, numéro d’écoute destiné aux victimes et aux témoins des violences faites aux femmes. National, anonyme et gratuit, il est accessible 24h/24 et 7 jours sur 7. Il propose une écoute, informe et oriente vers des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge. 

#TousConcernés – La FFH s’associe à la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

— FFH (@FF_Hockey) November 25, 2021

En France, chaque année, 220 000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. En 2020, 102 femmes et 14 enfants mineurs ont été tués suite à des violences conjugales.

Related Articles

A lire absolument