les gardes à vue d’Aminata Diallo et d’un de ses proches levées

Les gardes à vue de la joueuse du PSG Aminata Diallo et d’un de ses proches ont été levées jeudi 11 novembre, a appris France Bleu Paris auprès du parquet de Versailles, confirmant une information de RTL. À ce stade, aucune charge retenue contre eux dans le cadre de l’enquête ouverte pour violences volontaires en réunion, avec arme et préméditation après l’agression d’une autre joueuse du club, Kheira Hamraoui, jeudi dernier près de Chatou (Yvelines).

« Il n’y a pas assez d’éléments contre Aminata Diallo pour permettre son déferrement devant un juge et des poursuites judiciaires », explique la procureure de Versailles, Maryvonne Caillibotte, à France Bleu Paris.

« Nous avons encore beaucoup de choses à vérifier pour déterminer les rôles de chacun dans cette affaire. »

Maryvonne Caillibotte

à France Bleu Paris

Celui de la joueuse mais aussi celui de son ami, détenu à Lyon et extrait de sa cellule pour l’enquête. Sa garde à vue est également levée.

Jeudi dernier, après une soirée organisée par le PSG, Aminata Diallo avait raccompagné Kheira Hamraoui chez elle en voiture. Sur la route, cette dernière avait été extraite du véhicule par deux individus qui l’ont notamment frappée à coups de barre de fer sur les jambes. Aminata Diallo avait elle été ceinturée par les agresseurs. Blessée, Kheira Hamraoui n’avait pas pu jouer mardi contre le Real Madrid en Ligue des Champions. C’est Aminata Diallo, qui évolue au même poste qu’elle, qui avait donc été titularisée à sa place.

La milieu de terrain Aminata Diallo était auditionnée depuis 36 heures et son interpellation à son domicile de Marly-le-Roi (Yvelines) mercredi matin. L’enquête et les auditions vont continuer pour tenter de déterminer ce qu’il s’est réellement passé et alors que les deux agresseurs sont toujours recherchés. Au cours de leur garde à vue, Aminata Diallo et son ami ont collaboré avec les enquêteurs et répondu aux questions, mais ils ont contesté toute implication dans l’agression. L’homme nie également avoir passé d’autres appels à d’autres joueuses du PSG depuis sa cellule même si les relevés d’un téléphone portable retrouvé en sa possession les mettent en évidence.

« Le Paris Saint-Germain prend acte de la remise en liberté d’Aminata Diallo a l’issue de sa garde à vue », indique jeudi soir le club dans un communiqué, précisant rester « aux côtés de ses joueuses pour leur permettre de surmonter cette épreuve et retrouver rapidement de la sérénité ». « Le Paris Saint-Germain réitère sa confiance dans la justice pour faire toute la lumière sur les événements. Le Club remercie chacun de faire preuve de retenue, de respecter la présomption d’innocence et l’intimité de l’équipe. »

Related Articles

A lire absolument