le sport automobile pleure la disparition de Frank Williams

Le sport automobile à l’unisson pour saluer une de ses légendes. Après la mort de Frank Williams, fondateur dans les années 1970 de l’écurie de Formule 1 qui porte son nom, les hommages se multiplient, dimanche 28 novembre. L’ingénieur, dernier artisan de la F1, décédé à l’âge de 79 ans, avait remporté 16 titres mondiaux avec son écurie, entre 1980 et 1997. 

Les institutions du sport automobile ont salué la mémoire de Williams, à commencer par le président et directeur général de la F1, Stefano Domenicali, qualifiant le Britannique de « véritable géant » du sport automobile. « Ses réalisations et sa personnalité incroyables seront gravées à jamais dans notre sport », a-t-il ajouté. Pour Jean Todt, président de la Fédération internationale automobile (FIA) Frank Williams « laisse une impression durable sur l’histoire de la F1 ». « C’était un homme absolument remarquable et une leçon de persévérance et de volonté pour tout le monde », a t-il déclaré sur franceinfo, mentionnant la tétraplégie avec laquelle le directeur d’équipe a vécu pendant 35 ans.

We are filled with the most immense and deep sadness at the passing of Sir Frank Williams

His was a life driven by passion for motorsport; his legacy is immeasurable, and will be forever part of F1

To know him was an inspiration and privilege

He will be deeply, deeply missed pic.twitter.com/48JhruQpLK

— Formula 1 (@F1) November 28, 2021

Les actuels pilotes de l’écurie Willams, rachetée par un fonds de pension en septembre 2020, ont également eu une pensée pour leur ancien directeur d’équipe. « Frank était un être humain vraiment merveilleux », a déclaré George Russell. « Plus qu’un patron, c’était un mentor et un ami pour tous ceux qui ont rejoint la famille Williams Racing et tant d’autres. » Son coéquipier, le Canadien Nicholas Latifi a, quant à lui, souligné « l’honneur » que ce fut de « représenter [son] nom sur la scène mondiale ».

Today, we say goodbye to the man who defined our team. Sir Frank was such a genuinely wonderful human being and I’ll always remember the laughs we shared. He was more than a boss, he was a mentor and a friend to everybody who joined the Williams Racing family and so many others. pic.twitter.com/bWpFivpkmi

— George Russell (@GeorgeRussell63) November 28, 2021

Lewis Hamilton, le septuple champion du monde, a également fait part de son émotion : « Sir Frank Williams était l’une des personnes les plus agréables que j’ai eu le plaisir de rencontrer dans ce sport, a-t-il souligné. Jusqu’à ses derniers jours, je sais qu’il est resté un coureur et un combattant dans l’âme. Son héritage vivra pour toujours. »

Sir Frank Williams was one of the kindest people I had the pleasure of meeting in this sport. What he achieved is something truly special. Until his last days I know he remained a racer and a fighter at heart. His legacy will live on forever. pic.twitter.com/NDIwIvzZCl

— Lewis Hamilton (@LewisHamilton) November 28, 2021

« Il a réussi à monter une équipe formidable. La Formule 1 va prendre un grand coup parce qu’il a beaucoup participé à ce qui est arrivé », a de son côté déclaré à franceinfo le pilote français Jacques Lafitte.

Toutes les équipes de Formule 1 ont salué la mémoire du Britannique, anobli par la Reine en 1986. « Le nom de Williams sera gravé dans l’histoire de la Formule 1 et sa perte sera ressentie par tout le monde dans notre sport et bien au-delà », a écrit McLaren, tandis que Ferrari a qualifié Frank Williams de « grand homme ayant un rôle majeur dans l’histoire » de la F1. Alpine et Mercedes ont de leur côté célébré la « détermination », la « passion » et le « courage » du « titan » qu’était le septuagénaire.

Related Articles

A lire absolument