le navigateur Fabrice Amedeo part avec des capteurs pour mesurer le CO2 et la pollution plastique en mer

Son bateau Nexan-Art & Fenêtres sera équipé d’un capteur de CO2, de salinité et de micropastique. Une opportunité pour les scientifiques de mieux évaluer la pollution dans les océans.

Article rédigé par

Publié le 05/11/2021 15:27

Temps de lecture : 1 min.

A bord de son bateau, Nexan-Art & Fenêtres, avec lequel Fabrice Amedeo va débuter dimanche 07 novembre la Transat Jacques Vabre, en compagnie de Loïs Berrehar, le skipper « embarque un capteur de CO2, de salinité, de température en surface, et un capteur de microplastiques pour mesurer la pollution ». « Des données qui intéressent énormément la communauté scientifique », explique sur franceinfo vendredi 05 novembre Fabrice Amedeo.

La communauté scientifique les appelle « bateaux d’opportunité », car ils lui offrent « l’opportunité d’avoir des données sur des parcours sur lesquels » les scientifiques vont peu.

L’aventure scientifique continue sur la @TransatJV !

Plus d’infos ‣ https://t.co/Pj0h4MEbWF#OceanCalling @Nexans_ | #ArtetFenêtres | @hagergroup

— Fabrice Amedeo (@FabriceAmedeo) October 27, 2021

Fabrice Amedeo a déjà embarqué de tels capteurs lors du dernier Vendée Globe, où il a dû abandonner en Afrique du Sud après avoir traversé l’Atlantique. « Les premiers résultats laissent entendre que la situation est mauvaise », éclaire-t-il, « mais loin d’être aussi catastrophique qu’on pouvait l’imaginer. Il y a des microplastiques partout mais pas dans des concentrations démesurées. » Fabrice Amedeo a par ailleurs effectué un Tour de France des microplastiques cet été, en prenant des mesures de pollution de l’eau le long du littoral.

Tous les skippers de la Transat Jacques Vabre partiront du Havre dimanche 07 novembre, en direction de Fort-de-France. Fabrice Amedeo ne se donne pas d’objectif de temps ou de record. « L’idée est de faire le meilleur résultat possible par rapport aux autres », précise-t-il, sachant que les conditions météo et les circonstances de course joueront sur la durée de l’épreuve.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Articles

A lire absolument