le Losc signe sa première victoire en Ligue des champions depuis 2012

Après dix rencontres sans victoire en Ligue des champions, les Lillois se sont enfin imposés dans la plus prestigieuse des coupes européennes, sur la pelouse du stade Ramon Sanchez-Pizjuan de Séville (2-1), mardi 2 novembre. Malgré une mauvaise entame de match et un but encaissé, les Dogues ont réagi par l’intermédiaire de Jonathan David avant de prendre l’avantage grâce à Jonathan Ikoné. Cette victoire, à l’occasion de la 4e journée de C1, leur permet de se relancer dans la course à la qualification en prenant la deuxième place. 

Dans une fin de match tendue et sous les huées du stade Ramon Sanchez-Pizjuan, peu habitué à la défaite des siens, le coup de sifflet final est venu délivrer le Losc après neuf ans sans victoire en Ligue des champions. Les Rojiblancos, impuissants, les mains sur les hanches, ont été bousculés par des Dogues auteurs d’une prestation solide malgré une mauvaise entame de match. Les Nordistes, débordés par la créativité et la vivacité sévillanes, avaient logiquement encaissé le premier but à la 15e minute, par l’intermédiaire de Lucas Ocampos. 

Mais pour la première fois de son histoire, le Losc est parvenu à remporter un match après avoir été mené au score en C1. Les hommes de Jocelyn Gourvennec, privés de Burak Yilmaz, ont renversé la rencontre en s’appliquant davantage dans leurs transmissions. Alors qu’un penalty litigieux leur avait été refusé quelques minutes plus tôt, M. Kovacs, l’arbitre, en a sifflé un, particulièrement généreux cette fois-ci, en leur faveur peu avant la pause. Le tireur, Jonathan David, ne s’est pas laissé déstabiliser par les sifflets du Ramon Sanchez-Pizjuan et l’a converti. 

1 – Lille a gagné un match de Ligue des Champions après avoir concédé l’ouverture du score pour la 1ère fois de son histoire, mettant fin à une série de 5 nuls et 18 défaites dans ce cas de figure. Mental. #SEVLIL pic.twitter.com/G3dU8CBpv1

— OptaJean (@OptaJean) November 2, 2021

Au retour des vestiaires, les Dogues ont rapidement pris l’avantage, grâce à Jonathan Ikoné. Une réalisation venue délivrer les Nordistes, qui n’avaient pas inscrit deux buts lors d’un match de Ligue des champions depuis leur dernière victoire (2-0), à Borisov, en novembre 2012. Les Sévillans, dont l’effectif avait été remanié en vue du derby face au Betis le week-end prochain, ne sont pas parvenus à revenir au score face à une défense lilloise solidaire. Frustrés, les Andalous ont enchaîné les fautes dans une fin de match électrique, durant laquelle l’arbitre a distribué dix cartons jaunes lors de la dernière demi-heure. 

Le Losc, renversant, est relancé dans la course à la qualification grâce à cette victoire. Les Dogues sont deuxièmes du groupe G, avec 5 points, devant Wolfsburg qui s’est imposé face à Salzbourg (2-1) plus tôt dans la soirée. Les hommes de Jocelyn Gourvennec ont pu savourer leur succès avec le parcage lillois, rempli de plus de 500 supporters, à la fin de la rencontre. 

Related Articles

A lire absolument