l’association Jalibert-Ntamack reconduite, Alldritt de retour, Woki-Taofifenua en 2e ligne, première cape pour Lebel

Après une victoire poussive (29-20) contre l’Argentine en ouverture de leur tournée d’automne, les Bleus retrouvent dimanche (14h) la Géorgie. Un match sur lequel les patrons du XV de France auraient pu sauter pour lancer ou relancer des joueurs. Fabien Galthié et son staff ont au final choisi de privilégier la continuité. Le duo Matthieu Jalibert et Romain Ntamack décroche notamment une seconde chance, après l’annonce de la composition de l’équipe de France, vendredi 12 novembre. Le sélectionneur des Bleus compte sur le vécu du match et de la semaine d’entraînement pour leur permettre d’être « plus performants ».

Mathieu Jalibert constituera la charnière avec Antoine Dupont, tandis que Romain Ntamack est associé au centre avec Gaël Fickou.

On est resté sur un sentiment d’inachevé. Pour le moment, cette association c’est 100% de victoire. On prend les moments à vivre ensemble pour progresser. Romain doit s’améliorer dans son jeu, la communication avec Matthieu, après ce ne sont pas deux joueurs qui vont changer le jeu de l’équipe, c’est l’ensemble de joueurs qui doivent s’adapter à une organisation différente.

Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France

en conférence de presse

Au total, cinq changements sont opérés devant, contre un seul à l’arrière. Comme attendu, il y a du mouvement dans un pack qui avait manqué de puissance. Grégory Alldritt quitte notamment le banc pour être titularisé en huit, tandis que Uini Atonio débutera en première ligne aux côtés de Julien Marchand et Cyril Baille.

La deuxième ligne est revisitée avec Cameron Woki, déplacé de la 3e ligne, et associé à Romain Taofifenua. Un repositionnement que Fabien Galthié explique ainsi : « Il y a toujours des risques et des dangers quand on entre sur ce type de confrontation, mais il faut prendre des risques, aller au bout de ses intuitions. Woki est un capitaine de touche déjà, il a un profil hybride qui peut lui permettre de par sa densité physique, de jouer en 4. Il a très bien réussi son repositionnement contre l’Argentine. On compte également sur l’apport de Thibaud Flament, qui fait partie des finisseurs, à ce poste. »  

Le Toulousain, Matthis Lebel (22 ans), grand comparse de Romain Ntamack, honorera lui sa première sélection sur l’aile. Gabin Villière titulaire contre l’Argentine est lui laissé au repos. Fabien Galthié a néanmoins tenu à souligner qu’il ne s’agissait pas d’un choix par défaut : « Gabin a été l’auteur d’une performance de grande qualité contre l’Argentine, mais il a fallu qu’il s’arrête lors de la séance de mardi pour récupérer. Matthis est très performant avec le Stade toulousain depuis plusieurs saisons, il l’est aussi sur nos entraînements. Il a gagné le droit de récupérer son maillot dans le vestiaire. » 

Et voici pour affronter la Géorgie !
On vous donne rendez-vous dimanche à 14h à Bordeaux et sur @France2tv pour soutenir votre #XVdeFrance ! #FRAGEO #NeFaisonsXV

Les derniers billets https://t.co/pYs06gSwCO pic.twitter.com/4pYSNmIXiC

— France Rugby (@FranceRugby) November 12, 2021

Le XV de France face aux Géorgiens

Jaminet – Penaud, Fickou, Ntamack, Lebel– (o) Jalibert, (m) Dupont – Jelonch, Alldritt, Macalou – Woki, Taofifenua – Atonio, Marchand, Baille.   

Related Articles

A lire absolument