La Juventus s’enlise, Coman relance le Bayern, l’arrêt extraordinaire d’Aaron Ramsdale… Ce qu’il ne fallait pas manquer du week-end européen

Fin d’un week-end chargé sur les terrains de football européens. Après une parenthèse dédiée aux coupes nationales, le championnat reprenait ses droits. Voici ce qu’il faut retenir des différents championnats du Vieux Continent.

Aaron Ramsdale décisif pour la victoire d’Arsenal 

Invaincu depuis la troisième journée de championnat face à Manchester City le 28 août dernier, Arsenal poursuit sa très bonne série. Samedi 30 octobre, les Gunners se sont imposés sur la pelouse de Leicester grâce à des buts de Gabriel et de Emile Smith-Rowe. Mais si les joueurs de Mikel Arteta l’ont emporté, c’est aussi largement grâce à leur gardien, Aaron Ramsdale, auteur de huit arrêts face aux Foxes.

Le portier londonien a notamment réalisé une parade extraordinaire sur un coup-franc de James Maddison. Alors que le ballon partait en pleine lucarne, il s’est détendu pour le sortir du cadre et a répondu présent sur le second ballon pour réaliser un double arrêt. « Le plus bel arrêt que j’ai vu depuis des années », a commenté Peter Schmeichel, l’ancien gardien de Manchester United, sur Twitter.

Alors qu’ils avaient perdu leurs trois premières rencontres, les Gunners pointent désormais à la 6e place du classement. Devant eux, Chelsea réalise la bonne opération de la journée grâce à sa victoire face à Newcastle (3-0) pendant que Manchester City s’inclinait face à Crystal Palace (0-2) et que Liverpool était tenu en échec par Brighton (2-2).

Kingsley Coman marque et le Bayern se rassure 

Quelques jours après la gifle reçue en coupe nationale par le Borussia Mönchengladbach (5-0), le Bayern Munich s’est vengé sur l’Union Berlin (5-2). L’inévitable Robert Lewandowski a ouvert le score sur penalty avant de doubler la mise sur un coup franc à l’entrée de la surface. Les Français Corentin Tolisso, Lucas Hernandez et Kingsley Coman étaient titularisés et l’ancien Parisien a inscrit le quatrième but des Bavarois, sur une frappe en pleine lucarne en angle fermé. Benjamin Pavard et Dayot Upamecano sont entrés en cours de jeu et le second a délivré une passe décisive à Thomas Müller après un rush de 70 mètres. 

#Bundesliga
⚽ Kingsley Coman y va lui aussi de son but !
Et quelle réalisation pour l’attaquant français !https://t.co/ZsX6qxr7z5

— beIN SPORTS (@beinsports_FR) October 30, 2021
La Juventus est actuellement « une équipe du milieu de tableau »

Après son nul contre l’Inter Milan et sa défaite contre Sassuolo, la Juventus s’est à nouveau inclinée sur la pelouse du Hellas Vérone (2-1). Les Turinois comptent déjà 16 points de retard sur le leader napolitain. « Qu’est ce que je peux dire ? Nous sommes dans une mauvaise situation. Nous devons accepter la réalité et le fait que nous soyons actuellement une équipe du milieu de tableau », a déploré l’entraîneur de la Vieille Dame, Massimiliano Allegri, sur DAZN après la rencontre. Face au Hellas, les Juventini ont encaissé deux buts de Giovanni Simeone, le fils de Diego Simeone, qui avait déjà inscrit un quadruplé le week-end dernier contre la Lazio. 

⚽ Ce soir dans #Stade2 à 20h05 sur @France3tv ! Vivez la folle arrivée de Franck Ribéry au club de la Salernitana. C’est l’un des promus de cette année en Serie A. Un Mag signé @rodzegod

@lartot @lefortmanu @LaurentEric @FlorianRinguede pic.twitter.com/RSC6emFyhR

— francetvsport (@francetvsport) October 31, 2021

Revenus à dix contre dix, la défense de Naples a réussi à préserver son avantage au score (Piotr Zielinski, 61e). Une victoire précieuse qui permet aux hommes de Luciano Spalletti de poursuivre leur série d’invincibilté et de prendre provisoirement trois points d’avance sur le Milan au classement.

Le Barça tenu en échec quelques jours après l’éviction de Koeman 

Pour sa première sur le banc, Sergi Barjuan, l’entraîneur intérimaire catalan avait aligné le même 4-3-3 que son prédécesseur, Ronald Koeman, écarté mercredi. Malgré les 80% de possession de ses joueurs et le but de Memphis Depay, les Blaugrana ne sont pas parvenus à l’emporter. Si ce résultat n’est pas positif, la véritable inquiétude de la soirée concerne Sergio Agüero, sorti avant la pause après s’être allongé sur la pelouse car il ressentait des douleurs dans la poitrine. L’Argentin a quitté le stade en ambulance pour passer des examens cardiologiques, a indiqué son club.

La dixième victoire en onze matchs pour Naples 

Naples a dû batailler pour accrocher sa dixième victoire en Serie A. En face, les joueurs de Salernitana se sont montrés dangereux, à l’image de leur capitaine, Franck Ribéry, à l’origine de l’expulsion de Kalidou Koulibaly. Le Tricolore a servi Simy Nwankwo dans le dos du Napolitain, qui est parti à la faute en position de dernier défenseur (77e). Tireur du coup franc, Frank Ribéry n’était pas loin d’égaliser sans l’intervention de Giovanni Di Lorenzo, auteur d’un sauvetage audacieux sur la ligne de David Ospina.

Related Articles

A lire absolument