Franck Cammas et Charles Caudrelier s’extirpent du Pot-au-noir

La griserie de la vitesse retrouvée après plusieurs jours englués dans le tristement célèbre Pot-au-noir. C’est ce qu’ont éprouvé Franck Cammas et Charles Caudrelier quand, au large de Natal au Brésil, ils se sont enfin extraits de cette zone sans vent pour retrouver une allure digne de ce nom. Et quelle allure : le multicoque barré par les deux Français mène la flotte de la Transat Jacques Vabre et file désormais à une allure de 30 noeuds, mardi 16 novembre. 

Mu par ces vents, Edmond de Rothschild a désormais respectivement plus de 250 miles d’avance sur Armel Le Cléac’h et Kevin Escoffier (Banque Populaire XI) et plus de 340 milles sur François Gabart et Tom Laperche (SVR-Lazartigue). Mais ces derniers, contrairement à leurs deux concurrents, sortent à peine de la pétole. 

« Nous avons eu un Pot-au-noir difficile qui s’est bien étendu dans la longueur, regrettait ainsi François Gabart lors de la vacation mardi matin. Il y a eu un premier nuage compliqué, haut en latitude avec un vent qui est passé de l’est à l’ouest pendant 36 heures, puis la journée d’hier a été marquée par l’absence totale de vent. Ça n’était pas simple, nous avons perdu beaucoup de terrain sur nos concurrents. Nous sommes contents d’en sortir, nous n’avons pas complètement franchi la zone stable, nous sommes entre deux alizés ». 

Mais il en faut plus pour décourager Le petit Prince des Océans : « Ces dernières heures nous avançons à plus de 15 nœuds et ça fait du bien ! »

@francoisgabart : « Il fait beau, sans faire trop chaud, la vie est belle ! » ☀️

Retrouvez tous les mots du bord sur notre Fil Infos ‣ https://t.co/OINkSipgoK#TransatJacquesVabre #RouteDuCafé | @LH_LeHavre | @RegionNormandie | @cmtMartinique | @SVRLazartigue pic.twitter.com/qz1X12g3q0

— Transat Jacques Vabre (@TransatJV) November 16, 2021

Alors que, du côté des Oceans Fifty, l’avance de Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) fond à vitesse grand V (plus que 89 milles d’avance sur le Koesio d’Erwan Le Roux et Xavier Macaire, la bataille navale fait également rage en Immoca. Thomas Ruyant et Morgan Lagravière (LinkedOut), Charlie Dalin et Paul Meilhat (Apivia) et Jérémie Beyou et Christopher Pratt (Charal) se tiennent ainsi en 27 milles !

⏱ Point Classement – 8h
Au large du Cap-Vert, la bataille continue de faire rage en @ImocaGS entre LinkedOut, @ApiviaVoile et Charal !

‣ https://t.co/lNSIyqCsh8#TransatJacquesVabre #RouteDuCafé | @LH_LeHavre | @RegionNormandie | @cmtMartinique pic.twitter.com/J7KleCEVFS

— Transat Jacques Vabre (@TransatJV) November 16, 2021

Related Articles

A lire absolument