après « des erreurs graves et manifestes », l’arbitre du match Argentine-Brésil suspendu

La commission des arbitres de la Conmebol a pris cette décision après un coup de coude non-sanctionné de l’Argentin Otamendi sur Raphinha. 

Article rédigé par

Publié le 18/11/2021 10:51

Mis à jour le 18/11/2021 10:51

Temps de lecture : 1 min.

34e minute du match de qualification de la Coupe du monde entre le Brésil et l’Argentine. Nicolas Otamendi protège sa balle face à un Raphinha venu au pressing, et lui envoie son coude en pleine bouche. Le joueur de Leeds s’effondre, avant de se relever la bouche ensanglantée. Sur le coup, l’arbitre principal Andrés Ismael Cunha Soca Vargas et celui responsable de la VAR Esteban Daniel Ostojich Vega n’y trouvent rien à redire. Malgré la colère de Tite après ce match nul (0-0). Le sélectionneur brésilien avait réagi en indiquant qu’il était « inconcevable – pour rester poli – de ne pas voir cette faute d’Otamendi sur Raphinha »

La durísima imagen de Raphinha post codazo de Otamendi en San Juan. pic.twitter.com/xgXnYwcL0f

— SportsCenter (@SC_ESPN) November 17, 2021

Et il semblerait que la Conmebol soit du même avis. Elle n’a visiblement pas apprécié que les arbitres décident de ne pas sanctionner ce geste du défenseur argentin d’un carton rouge. L’instance sud-américaine a fait le choix de suspendre les deux officiels de toutes les compétitions qu’elle organise « pour une durée indeterminée », après avoir conclu à des « erreurs graves et manifestes dans l’exercice de leurs fonctions ». Le geste d’Otamendi a quant à lui été qualifié de « conduite violente », mettant « en péril l’intégrité physique » de Raphinha. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Articles

A lire absolument