Antoine Dupont et les Bleus « impatients » d’en découdre

Le XV de France affronte les All Blacks samedi soir (21h) au Stade de France.

Article rédigé par

Publié le 19/11/2021 19:45

Temps de lecture : 1 min.

Ils se sont attachés à tenter de relativiser l’événement tout en affirmant leur impatience. Interrogés en conférence de presse d’avant-match, vendredi 19 novembre, le capitaine des Bleus Antoine Dupont et Raphaël Ibanez, le manageur de l’équipe, sont revenus sur l’importance pour le XV de France du troisième et dernier match test de la tournée d’automne contre les All Blacks, samedi (21h sur France 2 et sur france.tv). Après avoir battu difficilement l’Argentine et la Géorgie, les Bleus espèrent avoir gommé leurs imperfections pour triompher face à la Nouvelle-Zélande comme l’ont fait de rares fois, leurs aînés.

Dès qu’on a su que l’affiche aurait lieu on l’a eu dans un coin de la tête. Après, c’est surtout un match important dans notre construction, mais c’est une étape dans notre aventure.

Antoine Dupont, demi-de-mêlée et capitaine du XV de France

en conférence de presse d’avant-match

Le capitaine des Bleus qui sera de nouveau associé à son coéquipier de club, Romain Ntamack, à la charnière, a conscience de l’importance de « savourer » ce match et ce premier haka que vivront certains. Mais il ne veut pas « en faire une montagne » : « On a senti le groupe détendu, conscient de l’enjeu de ce match et surtout motivé pour le jouer », appuie-t-il.

Si France-Nouvele-Zélande sera le match d’ouverture du Mondial en France en 2023, où les Bleus aspirent à briller, Antoine Dupont comme Raphaël Ibanez ont écarté l’idée de vivre le match de samedi comme une grande répétition. « C’est encore trop loin, on n’y pense pas vraiment », ont-ils conclu de concert.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Articles

A lire absolument