Aminata Diallo « a subi une garde à vue infamante », selon son avocat

La milieu de terrain du PSG est ressortie libre de garde à vue jeudi après avoir été soupçonnée d’une agression sur l’une de ses coéquipières. Vendredi sur franceinfo, son avocat estime que « son nom a été jeté en pâture ». 

Article rédigé par

Publié le 12/11/2021 19:58

Mis à jour le 12/11/2021 20:11

Temps de lecture : 2 min.

La footballeuse du Paris Saint-Germain, Aminata Diallo, « a subi une garde à vue infamante », a estimé vendredi 12 novembre sur franceinfo son avocat Mourad Battikh. La milieu de terrain a été placée en garde à vue mercredi car elle était soupçonnée d’avoir agressée l’une de ses coéquipières le 4 novembre. Cette garde à vue a été levée jeudi sans poursuite judiciaires contre la joueuse, qui conteste les accusations.

Son avocat dénonce dans cette affaire la « responsabilité collective des médias » qui ont selon lui « jeté son nom en pâture ». Selon lui, Aminata Diallo n’a « absolument et strictement rien à voir » avec l’agression de sa coéquipière Kheira Hamraoui. Il a rappelé qu’Aminata Dialo « a par ailleurs elle-même subi » cette agression.

« S’il y avait un semblant de soupçon dans ce dossier très médiatique, Aminata Diallo ne serait pas sortie de garde à vue si simplement, assure à franceinfo maître Mourad Battikh. C’est vous dire la solidité de ce dossier qui est parfaitement inexistant. » Il ajoute que sa cliente a collaboré avec les enquêteurs tout au long des 36 heures de sa garde à vue, en refusant par ailleurs d’être assistée d’un avocat.

L’avocat d’Aminata Diallo affirme que sa cliente se tient toujours « à l’entière disposition de la justice » et se montre confiant pour la suite. « Il y a d’autres hypothèses mises en exergue par les enquêteurs, qui semblent bien plus sérieuses qu’une hypothétique implication de madame Diallo », déclare Mourad Battikh. « À mon sens, on a été un petit peu vite en besogne la concernant. » Le parquet de Versailles précise à France Bleu Paris que les enquêteurs continuent et de vérifier les versions en épluchant notamment des relevés de téléphone mais qu’aucun rebondissement majeur n’est attendu ces prochains jours.

Mourad Battikh estime que la rivalité au poste de milieu de terrain entre Aminata Diallo et Kheira Hamraoui « est une histoire pour les médias ». « Ces deux demoiselles partaient en vacances ensemble, explique-t-il. Ce sont avant tout des amies. Dire qu’il n’y a qu’un poste pour les deux est une invention. Lors du dernier match du PSG à Dijon, elles étaient ensemble sur le terrain. »

Bien qu' »affectée », « diminuée » et « fragilisée psychologiquement » par sa garde à vue et par l’ampleur médiatique de l’affaire selon son conseil, « madame Diallo a envie de refouler les pelouses et d’aider le PSG à gagner des titres ». « Elle se tient prête et à disposition du Paris Saint-Germain. » Maître Mourad Battikh précise qu’un « bilan de son état de santé » est prévu par le club « pour voir si elle peut être réintégrée à court ou moyen terme dans l’équipe. »

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

actualités
analyses
vidéos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l’univers PSG

Related Articles

A lire absolument