Zverev rejoint Murray, Monfils assure, Swiatek expéditive… Ce qu’il faut retenir de la nuit de dimanche à lundi

Peu de surprise en Californie, dans la nuit de dimanche 10 à lundi 11 octobre, dans les Masters 1000 et WTA 1000 d’Indian Wells. Les favoris poursuivent leur route à l’exception de Félix Auger-Aliassime, passé à côté son entrée en lice. Démarrage réussi, en revanche, pour Stefanos Tsitsipas et pour Gaël Monfils, dernier tricolore en lice.

Zverev s’offre un duel avec Murray

L’Allemand a dû batailler pour se défaire, en trois manches, de l’Américain Jenson Brooksby (79e mondial) dimanche (6-4, 3-6, 6-1). Le champion olympique de Tokyo, 4e au classement mondial et vainqueur au Masters 1000 de Cincinnati, a pourtant enchaîné les fautes directes (35). Pour confirmer son statut de principal adversaire de Daniil Medvedev, en l’absence de Novak Djokovic, il devra se défaire dès le troisième tour du Britannique Andy Murray, vainqueur un peu plus tôt de Carlos Alcaraz (5-7, 6-3, 6-2).

L’Espagnol, l’une des révélations de la saison, est tombé sur un Ecossais pleinement satisfait de ce succès sur le 39e mondial, lui qui poiinte encore à la 121e place mondiale : « Je suis content de la façon dont je me suis battu, car j’ai eu l’impression qu’il jouait peut-être mieux dans le deuxième set », a commenté Murray, saluant « un joueur de premier plan, qui a beaucoup de potentiel ».

« That’s unbelievable from @andy_murray. »

That’s it. That’s the tweet. #BNPPO21 pic.twitter.com/9RsP54QPbd

— ATP Tour (@atptour) October 11, 2021

Swiatek expeditive et généreuse

Côté WTA 1000, la tête de série numéro 2, Iga Swiatek, a largement dominé Veronika Kudermetova (6-1, 6-0). Il n’a fallu que 55 petites minutes à la Polonaise pour assurer sa place en huitièmes de finale aux dépens d’une jeune femme de 24 ans qui pointe au 21e rang mondial. La Polonaise, victorieuse de Roland-Garros 2020, retrouvera la Lettone Jelena Ostapenko (29e mondiale), sacrée sur la terre parisienne en 2017. A l’issue de sa qualification, la Polonaise a indiqué qu’elle allait reverser les gains de son 3e tour (près de 52 000 dollars) à un organisme à but non lucratif de santé mentale. 

Not an usual post-match post. Here’s something I want to share with you.

Nie jest to zwykły pomeczowy post. Chciałabym Wam coś przekazać.#WorldMentalHealthDay pic.twitter.com/6zkElbdaoB

— Iga Świątek (@iga_swiatek) October 10, 2021

Monfils assure son entrée en lice

Pour son entrée dans le tournoi, le dernier Tricolore en lice a assuré sa place. Finaliste à Sofia, il se montrait satisfait de sa victoire sur l’Italien Gianluan Mager, 73e mondial, (6-4, 6-2). « Il faisait bien chaud. Je suis vraiment content de mon adaptation parce que j’arrivais d’Europe et de l’indoor où il faisait beaucoup plus frais. C’est encore une charge sur le corps en plus, donc j’espère que ça ira ». Gaël Monfils affrontera le Sud-Africain Kevin Anderson, 69e au classement ATP.  Démarrage également réussi pour Tsitsipas qui a disposé de l’Espagnol Pedro Martínez en deux sets (6-2, 6-4).

Monfils breaks out the ‘Wakanda Forever’ celebration following a 6-4, 6-2 victory over Mager.

(GIF @TennisTV )pic.twitter.com/rXAZzCWfBw

— We Are Tennis (@WeAreTennis) October 10, 2021

Auger-Aliassime passe à côté

La surprise du jour est l’élimination du Canadien Félix Auger-Aliassime (11e), balayé 6-4, 6-2 par l’Espagnol Albert Ramos Vinolas (48e). Demi-finaliste du dernier US Open, Félix Auger-Aliassime est passé à côté de son entrée dans le tournoi. 1h16 de jeu, 7 aces et 7 doubles fautes, le protégé de Toni Nadal a sombré.

Related Articles

A lire absolument