un héritage et de nombreuses dettes pour la famille

Publié le 04/10/2021 23:29

Mis à jour le 04/10/2021 23:49

Durée de la vidéo : 2 min.

Article rédigé par

C.de La Guérivière, S.Guibout, A.Derhille –

France 3

France Télévisions

Bernard Tapie laisse derrière lui des dettes considérables, liées au différend qui l’opposait au Crédit Lyonnais. La justice l’avait condamné à rembourser plus de 400 millions d’euros. Sa famille devra s’en charger, sauf si elle renonce à la succession.

Yacht de luxe, jet privé, hôtel particulier à Paris… Pour beaucoup, Bernard Tapie incarnait l’argent décomplexé. Ces biens, aujourd’hui, sont tous liquidés pour éponger les dettes. Il reste dans son patrimoine une vaste propriété à Saint-Tropez (Var), ainsi qu’une maison luxueuse en région parisienne, des actions de presse dans le groupe La Provence, des actifs financiers et une assurance-vie. Au total, son patrimoine a été évalué l’an dernier a environ 300 millions d’euros, par le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Bernard Tapie laisserait toutefois également des dettes à ses héritiers. « Ce n’est parce que Bernard Tapie est décédé que les dettes sont annulées », explique le député de la Marne Charles de Courson. Son épouse et ses enfants devront donc décider d’accepter ou non la succession, patrimoine et dettes. Une autre option est envisagée : faire l’inventaire du patrimoine, avant de se prononcer. Il s’agit « d’accepter sous bénéfice de l’inventaire pour voir si le passif est supérieur ou non à l’actif », détaille maître Caroline Arène, avocate en droit des successions.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Articles

A lire absolument