Saint-Étienne accroche le match nul face à l’OL dans le derby

Le 123e derby de l’histoire a finalement rempli toutes ses promesses. Au terme d’un match haletant, très intense dimanche 3 octobre, au stade Geoffroy-Guichard, l’AS Saint-Étienne a accroché le match nul dans les toutes dernières secondes de la rencontre sur un penalty de Wahbi Khazri (90+5e, 1-1). À première vue, l’intérêt du match soulevait pourtant quelques questions avant le coup d’envoi.

La météo – il a plu des cordes sur Saint-Étienne sans discontinuer depuis le milieu de l’après-midi – faisait craindre que la rencontre ne se transforme en match de water-polo. Il n’en a rien été et l’on a bien assisté à un beau match de football, devant 33 642 supporters stéphanois – les Lyonnais étaient interdits de déplacement – qui n’ont cessé d’encourager leur équipe.

Surtout, l’ASSE, lanterne rouge de Ligue 1, incapable de s’imposer depuis le début de la saison, faisait pâle figure face à un OL de plus en plus emballant. C’est à la 73e minute que ce constat d’avant-match a totalement volé en éclats, après une sortie hasardeuse d’Anthony Lopes en-dehors de sa surface. Sur le coup, le gardien lyonnais est venu toucher le ballon de la main. Carton rouge indiscutable.

Jusque-là, l’ASSE poussait pour égaliser, dans un Chaudron en feu. La deuxième période de ce derby, elle, a été pour eux. Et si le peuple Vert a pu continuer d’y croire, c’est grâce à son gardien Étienne Green. Sur l’ouverture du score d’Houssem Aouar (42e), le portier stéphanois ne peut rien et doit s’incliner quelques secondes seulement avant la mi-temps. Un coup dur pour les Verts qui avaient réussi à résister aux assauts lyonnais, sans forcément se montrer dangereux en première période hormis le poteau touché par Khazri (9e).

Avant ce but, Green avait écœuré Aouar, repoussant trois de ses tentatives (18e, 25e, 36e), et celle de Lucas Paqueta (13e). C’est grâce à son gardien que Saint-Étienne a pu continuer d’y croire et donc profiter de l’exclusion de son homologue lyonnais. Dans la foulée, Lucas Gourna-Douath a trouvé la transversale (76e). Avant la libération pour tout le Chaudron au bout du sifflet de François Letexier, qui a eu recours à la VAR pour désigner le point de penalty dans le temps additionnel sur une main de Jason Denayer.

4 – Houssem Aouar a cadré 4 tirs en 1ère période avec @OL contre St Etienne ce soir, un record pour un joueur dans les 45 premières minutes d’un match de Ligue 1 cette saison. Bouillant. #ASSEOL pic.twitter.com/gJyJeIyjSb

— OptaJean (@OptaJean) October 3, 2021

À ce moment-là, Khazri n’a pas tremblé et a permis à Saint-Étienne d’accrocher le point du match nul. Le deuxième pour Lyon en deux rencontres. Frustrant. 

Ce nul fait en revanche souffler tout le peuple Vert après cinq défaites consécutives. Mais l’ASSE occupe encore la place de lanterne rouge de Ligue 1. Et si aucune des deux équipes n’est beaucoup plus avancée après ce match, tout le monde pourra se mettre d’accord sur une chose : le spectacle était au rendez-vous à l’occasion de ce 123e derby.

Related Articles

A lire absolument