les sous-traitants en grande souffrance depuis la reprise d’activité

Publié le 23/10/2021 13:00

FranceInfo

Article rédigé par

Les sous-traitants de l’automobile traversent une mauvaise passe. La pénurie de semi-conducteurs s’est aggravée depuis la reprise d’activité post-Covid-19. Le groupe Renault a annoncé une perte de production de 500 000 véhicules.

A Villers-la-Montagne, (Meurthe-et-Moselle), en Lorraine, Vincent Marcel, PDG de Colman Cuvelier RPS, peine à poursuivre son activité. En temps normal, sa ligne fonctionne cinq jours sur sept et 24 heures sur 24. Toutefois, comme il l’explique, la pénurie de semi-conducteurs le met en difficulté : « Nos clients ne commandent plus de pièces en raison de la rupture de semi-conducteurs chez les constructeurs automobiles. »

42 salariés de l’entreprise en chômage partiel

Les rares commandes qui proviennent des constructeurs sont incertaines jusqu’au dernier moment. Par conséquent, les 42 salariés de l’entreprise sont le plus souvent en chômage partiel. « Il y a beaucoup d’argent qui dort maintenant. A peu près 150 000 euros de bloqués, donc ça affaiblit évidemment notre trésorerie », explique Vincent Marcel. Cette situation pourrait s’éterniser. Un retour progressif à la normale n’est prévu qu’en 2023.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Related Articles

A lire absolument