l’Allemagne est la première nation à décrocher son billet pour le Mondial après sa victoire face à la Macédoine du Nord

Direction le Qatar pour la Mannschaft. L’Allemagne est devenue lundi 11 octobre la première équipe à décrocher son billet pour le Mondial-2022 au Qatar via les qualifications, en s’imposant 4-0 en Macédoine du Nord à Skopje. La seule équipe qualifiée jusqu’ici était le Qatar, en tant que pays organisateur.

Les joueurs de Chelsea Kai Havertz (50e) et Timo Werner, auteur d’un doublé, ont particulièrement brillé lors de cette rencontre, lors de laquelle Jamal Musiala a inscrit son premier but en sélection (83e).

Alors qu’il ne reste que deux matchs à jouer, les quadruples champions du monde comptent 8 points d’avance sur la Roumanie, deuxième du groupe J, et ne peuvent plus être rejoints.  

Cette qualification de l’Allemagne, la 18e consécutive depuis 1954 pour la phase finale d’un Mondial, dans un groupe facile, n’est ni une surprise ni un présage. Lors de la dernière édition, la Mannschaft s’était qualifiée pour le Mondial-2018 en remportant ses dix matchs… pour être éliminée dès la phase de groupe en Russie.

Plus important est le nouvel enthousiasme dont fait preuve cette équipe depuis l’arrivée sur le banc de Hansi Flick, qui a succédé à Joachim Löw après l’Euro. L’ex-entraîneur du Bayern a visiblement insufflé un esprit nouveau, en mettant en place un football fondé sur la possession et la prise de risques offensifs. 

SCHLUSS!
STARK, MÄNNER!

0:4 #MKDGER #DieMannschaft pic.twitter.com/ABPhUQ2aOZ

— Die Mannschaft (@DFB_Team) October 11, 2021

À Skopje, contre le seul adversaire qui l’avait battue dans ce groupe de qualification (2-1 à l’aller à Duisbourg en mars dernier), l’Allemagne a pourtant très longtemps buté sur une défense bien organisée. En première période, ni Kimmich, de la tête dès la 2e minute, ni Werner, qui a touché le poteau (45e+2), ni Gnabry, pas assez précis dans son tir (41e), n’ont pu tromper le gardien Dole Dimitrievski.

C’est Kai Havertz, l’attaquant de Chelsea, qui a débloqué la situation à la 50e minute. Werner a ensuite mis son équipe à l’abri en trois minutes : reprise de demi-volée à dix mètres d’un ballon en profondeur de Müller (2-0, 70e), puis tir enveloppé du droit de l’angle de la surface (3-0, 73e). La fin de match a donné un aperçu de l’avenir de cette équipe, lorsque Karim Adeyemi (19 ans, RB Salzbourg) a servi la pépite du Bayern Jamal Musiala (18 ans) pour un quatrième but plein de sang-froid en duel face au gardien (83e).

Qualifiée sans avoir à jouer, c’est donc avec sérénité que la Mannschaft abordera ses deux prochains matchs en novembre, face au Liechtenstein et à l’Arménie.

Related Articles

A lire absolument