face aux critiques, Neymar apporte une première réponse contre Lille

« Les critiques sont normales. Ça fait 15 ans que je joue au foot, ça m’est égal. Le critique le plus important, c’est moi. Je sais ce que je fais sur le terrain pour mon équipe. ». Au micro de Prime Vidéo au terme de la victoire parisienne face au LOSC (2-1) vendredi 29 octobre, Neymar avait visiblement envie de remettre les pendules à l’heure. Pointé du doigt pour son début de saison raté avec le Paris Saint-Germain, le Brésilien a enfin su répondre sur le terrain lors de cette 12e journée de Ligue 1. 

Le début de match ressemblait pourtant à une redite des précédents. Un PSG brouillon et sans idées collectivement, s’en remettant aux exploits de ses individualités. Et en l’absence de Mbappé, le plus prolifique des Quatre Fantastiques depuis le début de saison, les supporters parisiens pouvaient craindre le pire.

Sans les appels tranchants et la prise de profondeur du Français, Neymar et ses coéquipiers ont longtemps tenté de passer en force à travers le bloc lillois. Sans succès, même si le numéro 10 du PSG a semblé avoir en partie retrouvé l’accélération sur quelques mètres qui lui permet de se débarasser de ses vis-à-vis. Durant la première période, Neymar s’est enlisé dans les mauvais choix et les dribbles inefficaces, et a semblé globalement incapable de hausser le rythme de son équipe et d’en influencer le jeu. 

#LAFORCE #PSGLOSC pic.twitter.com/XVmXGfWKLW

— Presnel Kimpembe (@kimpembe_3) October 29, 2021

Au retour des vestiaires, le meneur de jeu de la Seleção a su élever son niveau. Grâce à la sortie de Messi le laissant seul au coeur du jeu ? Possible. Au passage d’un 4-3-3 à un système à trois défenseurs centraux, le forçant moins à descendre chercher les ballons ? Probable. En tout cas, Neymar n’a eu de cesse de créer des espaces par son activité balle au pied, et à chercher à aller de l’avant. Mais c’est par son pressing que le Brésilien a amorcé l’égalisation parisienne. Forçant José Fonte à concéder une touche à proximité du poteau de corner, il échange avec Wijnaldum, puis Nuno Mendes avant de lancer Di Maria en profondeur sur le côté gauche de la surface lilloise. L’Argentin progresse puis dépose un ballon piqué pour Marquinhos, qui conclut seul au second poteau du plat du pied droit. El Fideo, auteur d’un passe décisive et d’un but, aura été l’autre homme fort côté parisien. 

Le ton était donné pour Neymar, qui a semblé déterminé à voir son équipe l’emporter. Il aurait même pu s’octroyer une passe décisive à la 84e minute après une merveille d’extérieur pour Icardi, cassant deux lignes et mettant le buteur en position idéale face à Grbic. Malgré le duel perdu par Icardi, le Brésilien a su se montrer décisif quatre minutes plus tard. A l’entrée de la surface, il laisse le ballon dans la course à Di Maria, lancé. En une touche, l’ancien du Real et de Manchester United punit les Lillois d’un plat du pied gauche. Ce qui n’a pas empêché Neymar de poursuivre ses efforts défensifs jusqu’au coup de sifflet final. Comme pour répondre à ceux qui critiquent son manque d’implication avec Paris.

#WeAreParis pic.twitter.com/3VcWIspHna

— Paris Saint-Germain (@PSG_inside) October 29, 2021

Avec cette victoire face aux champions de France, le PSG consolide sa première place au classement. Et avec un Neymar de retour en forme, le club parisien peut aborder le match retour face à Leipzig avec un peu plus de sérénité.  

Related Articles

A lire absolument