« Le pire est derrière moi », affirme Roger Federer après son opération du genou

Le tennisman suisse de 40 ans a indiqué lundi que sa rééducation allait bon train après sa nouvelle opération du genou droit et qu’il comptait bien participer à la Laver Cup l’année prochaine.

Article rédigé par

Publié le 20/09/2021 18:56

Temps de lecture : 2 min.

Roger Federer donne des nouvelles rassurantes. Le joueur de tennis suisse, co-détenteur du record de titres du Grand Chelem, a assuré lundi 20 septembre que « le pire (était) derrière (lui) » et qu’il était « impatient pour tout ce qui va venir » après avoir dû interrompre son bref retour sur les courts cette année pour subir une nouvelle opération à un genou. Une fin de carrière ne semble donc pas être à l’ordre du jour pour Federer.

Le champion suisse, qui vient de fêter ses 40 ans en août, a disputé seulement 13 matchs après un an d’interruption et deux interventions chirurgicales sur son genou droit. Il avait été éliminé en quart de finale de Wimbledon en juillet avant de déclarer forfait pour les Jeux olympiques de Tokyo en raison de ce mal récurrent au genou, puis d’annoncer mi-août son opération et une absence pour « de nombreux mois ».

« Je vais très bien. La rééducation se fait pas à pas », a-t-il dit lors d’un événement avec son sponsor. « Le pire est derrière moi et je suis impatient pour tout ce qui va venir. Quand on se remet d’une blessure, chaque jour est un jour meilleur. Et donc c’est une période très stimulante », a ajouté le vainqueur de 20 tournois du Grand Chelem.

Celui qui a mis fin à sa saison en août dernier a connu de nombreux pépins physiques et enchaîné les forfaits depuis le printemps 2020. Si le Suisse se veut rassurant sur son état, il ne se risque pas pour l’instant à prédire un retour sur les courts, estimant « qu’il faudra encore un peu de patience ». 

Le Suisse a été l’un des artisans de la Laver Cup, un tournoi par équipes qui oppose six des meilleurs joueurs européens à six joueurs du reste du monde. L’édition 2021 se tient à Boston du 24 au 26 septembre mais sans le champion helvétique. « Cela me fait beaucoup de mal », a-t-il dit avant d’ajouter : « Je savais qu’à un moment donné je ne pourrais pas participer mais je ne pensais pas que ce serait cette année ».

Pour autant, il se voit déjà disputer le tournoi l’année prochaine à Londres. « Un de mes objectifs c’est de m’y remettre vraiment, et je l’espère, jouer dans des endroits comme la O2 Arena à Londres », a-t-il dit. Celui qui a commencé sa carrière il y a 23 ans ne semble donc pas prêt à ranger sa raquette.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Articles

A lire absolument