« J’ai de nouveau cette envie », Naomi Osaka déclare vouloir revenir sur les courts

Cette fois, Naomi Osaka l’assure, le tennis lui fait de nouveau de l’oeil. La joueuse japonaise a expliqué lundi 27 septembre qu’elle serait « probablement bientôt » de retour sur les courts, ressentant à nouveau « l’envie » de rejouer au tennis après plusieurs mois compliqués sur le plan mental. Après avoir tenté un come-back infructueux lors des Jeux Olympiques disputés dans son pays natal et expliqué vouloir faire une longue pause, cette période semble au fur et à mesure derrière elle.

« Ce ne serait pas vraiment important de gagner ou de perdre, je veux juste avoir le plaisir d’être de retour sur le court. »

Naomi Osaka

dans l’émission de HBO « The Shop »

« Je sais que je vais rejouer », a expliqué la double vainqueure de l’US Open (2018 et 2020) et de l’Open d’Australie (2019 et 2021) dans l’émission « The Shop » diffusée sur la chaîne américaine HBO, avant d’ajouter que son retour se ferait « probablement bientôt », sans plus de précisions. « J’ai de nouveau cette envie, a-t-elle poursuivi. Ce ne serait pas vraiment important de gagner ou de perdre, je veux juste avoir le plaisir d’être de retour sur le court. »

La Japonaise Naomi Osaka a été éliminée au troisième tour de l’US Open, samedi 4 septembre.  (ED JONES / AFP)

Osaka avait déclaré début septembre qu’elle souhaitait « faire une pause pendant un certain temps » après son élimination au 3e tour de l’US Open, suivie d’une conférence de presse où elle avait craqué nerveusement. Auparavant, elle s’était retirée en cours de tournoi à Roland-Garros et avait fait l’impasse sur Wimbledon, révélant avoir des problèmes d’anxiété, marqués par « plusieurs épisodes dépressifs », dans un message sur Twitter, réseau social où elle est très présente.

La joueuse de 23 ans, désormais n°7 mondiale, a expliqué que ses problèmes étaient exacerbés lorsqu’elle devait se présenter devant les médias après ses rencontres. « J’adorais la compétition, et simplement être compétitive », a-t-elle glissé. « Si je devais jouer un long match, plus il durait, mieux c’était pour moi. J’ai commencé à ressentir récemment que plus c’était long, plus je devenais stressée, mais je devais simplement faire une pause pour aller au fond de moi-même », a continué celle qui a allumé la vasque olympique lors des Jeux de Tokyo en juillet.

La Japonaise n’a toutefois pas précisé si elle comptait être présente à Melbourne en janvier pour défendre son titre conquis en 2021.

Related Articles

A lire absolument