des supporters lensois envahissent la pelouse à la mi-temps contre Lille

Le match entre Lens et Lille a tourné au vinaigre à la mi-temps quand un groupe de supporters lensois a envahi la pelouse du Stade Bollaert-Delelis pour en venir aux mains avec leurs homologues lillois.

Article rédigé par

Publié le 18/09/2021 18:10

Mis à jour le 18/09/2021 18:47

Temps de lecture : 1 min.

La tension en tribunes a changé de région en Ligue 1. Après les sérieux incidents qui ont conduit le match Nice – OM à être rejoué, le derby du Nord entre Lens et Lille a lui aussi été terni samedi 18 septembre par le comportement de certains supporters. Un groupe d’ultras lensois a envahi le terrain à la mi-temps pour se ruer sur les Lillois parqués dans la tribune visiteur afin d’en découdre.

Les forces de sécurité sont intervenues pour calmer la situation avant que les débordements ne soient hors de contrôle. Nos confrères de France Bleu Nord rapportent que plusieurs personnes ont été blessées et évacuées en ambulance. A la suite d’une cellule de crise entre les clubs, la Ligue et les autorités, la décision de faire reprendre la rencontre a été prise après  une demi-heure d’interruption. Des CRS ont été placés autour du terrain. 

• Suivez le match en direct

Suite à un envahissement de terrain d’une partie du public lensois à la pause, une cellule de crise a été réunie pour décider de la suite de la rencontre.#RCLLOSC https://t.co/HnYAhIIKZ3

— LOSC (@losclive) September 18, 2021

Les incidents ont éclaté au terme d’une première période intense, mais jusqu’alors sans heurts, tant dans le jeu (0-0) que dans les gradins. Mais le retour du public dans l’enceinte artoise pour ce derby parmi les plus brûlants du championnat de France a visiblement échauffé les esprits de certains spectateurs. Mis au silence par le Covid la saison dernière, ce Lens-Lille – premier du nom depuis onze ans et plusieurs années en Ligue 2 passées par les Sang-et-Or – se déroulera avec des CRS pour entourer les vingt-deux acteurs en deuxième période.

Ces images rappellent les échauffourées vécus le 22 août dernier à l’Allianz Riviera de Nice, quand des supporters locaux s’en étaient pris violemment aux joueurs marseillais sur le terrain. Cette fois, le match a pu reprendre, sous haute sécurité. Mais sous la menace d’une interruption définitive en cas de prochain incident.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Articles

A lire absolument