carton plein pour Rennes, Lyon s’en remet à ses recrues, Saint-Etienne s’enfonce encore… Le résumé de la 7e journée

Les vingt clubs de Ligue 1 étaient sur les pelouses mercredi 22 septembre, à l’occasion de la septième journée de championnat. Avec une victoire sur le fil arrachée à la 95e minute sur la pelouse du FC Metz, les Parisiens restent sur un sans faute et conservent la tête du championnat, suivis de l’OM, impuissant face aux Angevins remontés sur la troisième marche du podium. Parmi les autres matches, c’est Rennes qui a offert le plus de spectacle.

Le Roazhon Park a retrouvé quelques couleurs : 6-0 pour les hommes de Bruno Génésio, qui faisaient face aux Clermontois, sixièmes du championnat. Seizième au classement, et installés sur une pente glissante avec trois défaites consécutives en championnat, les Bretons ont sorti la tête de l’eau.

Avant la mi-temps, c’est Jonas Martin qui a lancé les Rennais sur un corner de Benjamin Bourigeaud. Martin Terrier a aggravé le score quatre minutes plus tard avant que la recrue ghanéenne Kamaldeen Sulemana n’inscrive un doublé en deux minutes après la pause. Gaëtan Laborde et Flavien Tait sont venus sceller une orgie offensive des Rennais plus vue depuis… 56 ans. 

Parmi les autres clubs de l’Ouest, le FC Nantes a enchaîné une deuxième victoire d’affilée en championnat en dominant largement Brest (3-1) à la Beaujoire. Grâce à ce succès, les Nantais se hissent à la 8e place, à onze points du leader.

6 – Rennes a remporté un match de Ligue 1 par au moins 6 buts d’écart pour la première fois depuis le 24 janvier 1965 (6-0 également v Angers). Avalanche. #SRFCCF63 pic.twitter.com/sisMy3kEBu

— OptaJean (@OptaJean) September 22, 2021

Enflammés, les recrues estivales de l’Olympique lyonnais Xherdan Shaqiri et Emerson ont permis à Lyon de s’envoler face à Troyes malgré une ouverture du score en faveur de l’Estac. Déterminés à arracher les trois points, cruciaux pour le club rhodanien qui ne comptait que deux victoires en six matchs, Lucas Paqueta à aggravé le score en fin de partie. 3-1 pour les hommes de Peter Bosz, qui devront tout de même confirmer face à Lorient dimanche prochain, avant de se déplacer sur la pelouse de l’AS Saint-Etienne pour le premier derby entre les deux rivaux depuis le retour des supporters dans les stades. 

Troisième but en deux matchs pour Wissam Ben Yedder. Le Monégasque a signé un doublé face à des Stéphanois fébriles, pour offrir une première victoire à domicile à l’AS Monaco. En supériorité numérique après le carton rouge reçu par le gardien des Verts, Etienne Green, auteur d’une sortie mal maîtrisée sur Boadu, Monaco n’a pas tremblé. Ben Yedder s’est offert un doublé, après avoir cruellement manqué de présence en début de championnat.

L’international français a inscrit un penalty en seconde période et une volée du droit après un centre de Volland, lui aussi buteur. Et cela donne 3-1 pour l’AS Monaco, qui s’est rassuré, après son début de saison manqué. Pour leur deuxième victoire de la saison, les hommes de Niko Kovac peuvent engranger la confiance qui leur sera nécessaire pour enchaîner, dès jeudi prochain, face à la Real Sociedad en Ligue Europa.

En crise depuis le début de la saison, les Verts ont essayé de s’accrocher. Malgré un Denis Bouanga en grande forme, auteur de deux poteaux et finalement récompensé à la 41e minute par un tir sec et puissant face à Nübel, l’ASSE a sorti les rames. Réduits à dix, les Verts ont eu du mal à relever la tête. Usés en fin de match, ils ont laissé Ben Yedder et ses hommes s’imposer lentement mais sûrement. 19e après la septième journée, l’ASSE encaisse une quatrième défaite cette saison. 

12 – Wissam Ben Yedder a inscrit 12 buts sur penalty en Ligue 1 depuis le début de la saison dernière, plus que tout autre joueur des 5 grands championnats ; aucun joueur n’a plus marqué en sortie de banc que l’attaquant de Monaco sur la période (6 buts). Supersub. #ASMASSE pic.twitter.com/fojmRwLluR

— OptaJean (@OptaJean) September 22, 2021

Solides et dynamiques depuis le début de saison, les Lensois ont été freinés dans leur élan par Strasbourg (0-1). Sur leur nuage après le derby remporté face à Lille, samedi 18 septembre, les Lensois ont souffert de tribunes vides et d’un huis clos imposé après les incidents en marge du match. Plombés par un carton rouge reçu par Danso après la mi-temps, les Lensois ont concédé une tête d’Ajorque à la 67e minute. Lens perd une place au classement général, rattrapé par Angers à la différence de buts.

Côté Niçois, Amine Gouiri a manqué l’occasion d’égaliser face à Lorient, en ratant un nouveau penalty, après son échec face au gardien monégasque, dimanche 19 septembre (1-0). Les hommes de Christophe Galtier chutent à la septième place du classement, après deux matchs sans victoire.

Match nul frustrant pour Montpellier, et rassurant pour les Girondins (3-3). Trois buts partout pour conclure un match marqué par un doublé de l’ancien attaquant de l’OM, Valère Germain. Menés à dix minutes de la fin, les Bordelais parviennent à arracher le match nul, grâce à Samuel Kalu, qui les sauve d’une nouvelle déroute cette saison. 

Related Articles

A lire absolument